Culture

La M3 Tv/Fm à Mahajanga souffle ses 17 bougies. Sur ce, ce mois d’octobre est dédié entièrement à cette célébration. Diverses activités culturelles et sportives se tiendront dans cette région dont des sports marginaux comme le « body building » et l’« haltérophilie ».

Groupe Sammy Rastafanahy - Délaissé par son chef

Publié le mercredi, 05 octobre 2016
 Cela fait plusieurs jours que le grand maître du reggae et du « bà gasy », en l’occurrence Sammy Rastafanahy, est hospitalisé au Centre hospitalier universitaire  PZaGa Androva, Mahajanga. D’après son médecin, il souffre de diabète et d’inflammation du cœur. Le mardi 27 septembre dernier, le chanteur aurait été victime d’un malaise respiratoire, selon son épouse et a dû être transporté rapidement dans le service d’urgence d’Androva.
Une occasion de redécouvrir les œuvres d’Om-Gui et sa vie. « Tsiaro ho an’i Om-Gui » est le thème de cette journée portes ouvertes qui se tient depuis hier au Centre culturel « Tahala Rarihasina » à Analakely. Une vingtaine de tableaux, d’œuvres et d’affiches de ce grand artiste malagasy y sont présentés. On y trouve aussi des photos depuis son enfance, ainsi que les instruments qu’il utilise lors des spectacles du groupe « Ny Ainga ».
Bouleversés par la propagation de la nouvelle technologie et les réalisations,  beaucoup de jeunes et de nouveaux bacheliers cherchent actuellement une formation en pointe sur les nouveaux modes de traitement de l’information et adaptée aux nouveaux supports. Pour relever ce défi, l’Ecole supérieure en multimédia ou Esm, sise à Ampandrana, a décidé de dispenser une formation professionnelle pour eux. 

« Kopi kôlé » - 19 candidats à la porte de la victoire

Publié le lundi, 03 octobre 2016
Les demi-finales du concours de téléréalité  « Kopi kôlé » ont rassemblé samedi dernier un public nombreux, attentif et chaleureux. La compétition a connu un somptueux moment avec 19 candidats. Après des prestations qui ont ravi les jurés et ébloui tout le monde, les demi-finalistes ont bien l’intention de tout donner pour cette avant-dernière soirée de compétition…

« Madajazzcar » - Une ambiance de folie à Antsahamanitra

Publié le lundi, 03 octobre 2016
C’est parti pour les 14 jours du Festival international de jazz à Madagascar. L’ouverture officielle de la 27ème édition de l’événement s’est tenue samedi dernier au stade de verdure d’Antsahamanitra. Une ambiance de folie a régné durant les quelques heures du spectacle. Le lauréat du tremplin « Madajazzcar 2015 », le groupe  « Tower » a commencé le spectacle avec de superbes compositions. Puis, il a été suivi par le saxophoniste Kevin Mirija qui a fait chauffer le stade en faisant chanter le public.
Ce jour est célébré pour la 6e Journée mondiale du volontariat français. Sur ce, une journée portes ouvertes sur l’engagement de France Volontaire à Madagascar, ses actions et les structures de cette plateforme aura lieu ce jour à l’Alliance française d’Antananarivo (Aft). Dans la matinée, une visite du village associatif s’y tiendra, suivie d’une table ronde dont le thème sera axé sur la jeunesse, le volontariat et la cohésion sociale, dans l’après-midi.

Fil infos

  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance
  • Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !
  • Rencontre avec les Tananariviens - Manifestation des députés Tim -Mapar maintenue
  • Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire
  • Conjoncture politique - Prédiction d’une semaine… « révolutionnaire » !
  • Ihanta Randriamandranto - « Non à l’anarchie, remettons de la discipline »
  • Rapport des députés du TIM et du MAPAR - Rendez-vous avec les Tananariviens ce samedi à l’Hôtel de ville
  • De Mahajanga à Vohipeno - Week-end noir de Hery Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Le mensonge d’Etat
    Richard Yung, sénateur français de « la république en marche », de passage au pays, déclarait à l’issue d’une interview qu’il avait accordée à un quotidien de la place que « la France n’a pas de candidat ». Une déclaration qui laissait évasifs et perplexes les analystes des relations existant entre la France et l’Afrique les cinquante dernières années. Certains même la qualifient de dilatoire. En fait, Mr Yung corrobore ce que le nouveau locataire de l’Elysée, Emmanuel Macron, annonçait devant les étudiants burkinabé à Ouagadougou le 28 novembre 2017 selon lequel « qu’il n’y avait pas de politique africaine de la France ».

A bout portant

AutoDiff