Publié dans Culture

Concours de chanson en français - 26 candidats pour la finale régionale

Publié le mardi, 06 septembre 2016

La demi-finale régionale du « Concours national de la chanson en français » pour la Région d’Antananarivo s’est déroulée le samedi dernier à l’Alliance française de Tananarive (Aft), Andavamamba. 56 candidats ont participé à cette épreuve, à l’issue de laquelle 26 d’entre eux ont été sélectionnés pour la finale régionale. Pour Antananarivo, celle-ci se tiendra le samedi 10 septembre à partir de 14h au même endroit. Comme lors des éditions précédentes, le concours national de la chanson en français a pour objectif de révéler et promouvoir  les nouveaux talents. 

Ce concours est organisé par les réseaux des Alliances françaises de Madagascar, dans le cadre de l’accueil du Sommet de la Francophonie au mois de novembre prochain. Sur ce, cette 5e édition du concours de chants porte les couleurs de la francophonie. Après quelques semaines d'atelier et formation, les participants s’affronteront  à l’étape finale.

En tant que concours d’interprétation des chansons francophones, les candidats seront notés sur divers critères tels que la prestation vocale, la maîtrise de la langue française, le potentiel artistique et la présence scénique. Le jury est composé de professionnels du spectacle et de la langue française. Après les finales régionales, les gagnants de chaque Région feront cap vers la Capitale pour disputer le final national. Le vainqueur du concours aura le privilège de se rendre en France pour un séjour d’une semaine, pris en charge par l’Alliance française et ses partenaires. Lors de la récente finale nationale du concours national de chanson en français, 4e édition, Tsiferantsoanirina Josette Gabrielle avait représenté la Capitale. Ils étaient 15 finalistes à avoir franchi cette dernière étape et sont originaires d’Antananarivo, Toliary, Ambositra, Ambatondrazaka, Fianarantsoa, Manakara, Antsiranana, Fort Dauphin, Antsirabe, Nosy-Be, Morondava, Mahajanga, Manakara, Antsohihy et Sainte-Marie.

Anatra R.

Fil infos

  • Communales 2019 - Des nombreuses associations derrière Naina Andriantsitohaina
  • Stade de Mahamasina - Les Barea et le coach Dupuis demandent la réhabilitation totale
  • Chanson « Drako hely » - Clap de la fin !
  • Changement vers le développement - Une condition sine qua non
  • Milieu judiciaire malagasy - La grande muette !
  • Faniry Alban Rakotoarisoa - L’agression en guise d’arguments
  • Randriamasinoro Ny Rina - Quid de sa gestion financière de la CUA ?
  • Andry Rajoelina à l’inauguration de KFC - Un clin d’œil aux grands investisseurs étrangers !
  • Commission mixte sur les îles éparses - Des positions diamétralement opposées
  • Chanson « Drako hely » - La phrase de tous les dangers !

La Une

Editorial

  • L’imminence d’une fin !
    Un vieux riche exploitant terrien sentant la mort prochaine fit venir ses enfants (héritiers) et leur dit « travaillez, prenez de la peine c’est le fonds qui manque le moins ». De ses héritiers, il y en a qui ont pris au sérieux l’ultime message du vieux père et ont commencé immédiatement à travailler et faire fructifier le patrimoine sans attendre de disposer entre leurs mains tout l’argent nécessaire, tant mieux ! D’autres, à leurs dépens, ont pris à la légère et snobé le dernier message du vieux père. D’autres encore n’ont rien compris. Ils ne saisissent point les tenants et aboutissants de « l’ultime message ». Ils se trouvent totalement à côté de la plaque. Tant pis pour eux !  

A bout portant

AutoDiff