Publié dans Culture

« Skandal buffet » - Mika & Davis enchantent les noctambules

Publié le dimanche, 05 mars 2017

Mika et Davis ont monté sur les planches du « Skandal buffet » à Ankorondrano pour un grand spectacle de musique folk, vendredi dernier. Sur scène, les deux jeunes hommes ont enflammé la salle qui a recemment ouvert ses portes aux noctambules.

Ces derniers sont venus assez nombreux pour danser, chanter, et se défouler. Comme son nom l’indique, ce restaurant lounge bar a offert aux spectateurs un buffet à volonté durant le spectacle et dont chacun a pu en apprécier le menu. Un répertoire varié, du spectacle interactif, des jeux de lumières, un bon repas et un public ravi d’assister à cette soirée « spectacle ». Tel était le menu de ce cabaret inédit avec le duo. Durant des heures, le public a eu droit à un repertoire composé des meilleurs titres du groupe. Des tubes qui ont été tous chantés en chœur avec le public. Depuis leur apparition sur le devant de la scène, les deux artistes ont su conquérir une frange de fans à travers leurs titres.Absents de la scène tananarivienne depuis des années,  Mika et Davis sont à nouveau de retour. Un réveil qui est signé par la multiplication de leurs cabarets dans divers endroits de la Capitale. Mika & Davis est un groupe originaire de la côte Est de Madagascar. Il véhicule la musique rock, soul, reggae et folk. Dans leurs textes, les deux jeunes hommes abordent tout simplement la vie sociale et culturelle à Madagascar, sans oublier l’amour. Le groupe a puisé sa notoriété grâce à «  Ravoravo », « Tsaiky joby » ou encore «  Ampindramo ahy ».

Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

La Une

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff