Publié dans Culture

« Trapgasy show II » - Un spectacle marquant l’histoire du rap à Madagascar

Publié le dimanche, 12 mars 2017

Après le succès du « Trapgasy show I », la deuxième édition retrace l’histoire du rap malagasy. Durant les trois heures de spectacle, samedi dernier, au Cercle franco-malagasy à Anosy, une trentaine de rappeurs se sont succédé sur scène et ont interprété leurs plus grands tubes. Ces derniers ont plongé les férus de la culture urbaine dans un autre univers. 

Comme prévu, l’événement a vu la participation des rappeurs et des combinaisons improbables et inédites d’artistes célèbres issus de toute la Grande île. Ils sont entre autres Ngiah Tax, Olo Fotsy, Barbo Cotier, Team Global, Sol’ste, tous originaires de la Région de Sava. Antananarivo a été représenté par Outsize Music Group, Brolik, Elita, Andavaboay, Yoongs & Wada du fameux groupe Jiolambups, les deux parrains Mista et Ngahmatoa, des jeunes talents comme Rewab, Steph Two, Underclass,  Kevin Ljb & Mackinley music, Aiin Music Gang mais également du jeune prodige du « Trap » malagasy comme Kemyrah qui vient juste de sortir récemment un album mixtape. Shadow Bangz a défendu l’honneur du grand port de l’Est. Fab’s Brownz était la porte-parole de la cité des fleurs.  « Ce concept a pour objectif de faire savoir aux gens ainsi qu’aux rappeurs qu’il y a d’autres talents dans toutes les Provinces de Madagascar. Le rap ne se situe pas uniquement à Antananarivo comme tout le monde le pense, puisque d’autres talents se cachent dans toute l’île », explique Tanjona Andrandraina Andrimahaly, organisateur de l’événement et fondateur de « Rap gasy en images ».Le « Trapgasy show » est un événement conçu par  « Rap gasy en images ». C’est un spectacle musical et exceptionnel qui regroupe les artistes et auteurs de tous les classiques des anciennes et nouvelles générations, retraçant les temps forts du rap dans le pays. 

Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff