Publié dans Culture

Bodo et Poopy - Les divas incapables de cacher leurs émotions

Publié le dimanche, 19 mars 2017

Dix ans plus tard, les deux stars restent égales à elles-mêmes. Bodo et Poopy ont ému plus d’un au Palais de Sports de Mahamasina, hier, dans « Mifampitantana ». Les deux femmes, charmantes et dévouées, ont offert un spectacle plus nostalgique et émotionnel.

Ensembles, elles ont monté sur scène sous un tonnerre d’applaudissements. Le public est venu en masse pour acceuillir les deux chanteuses qui ont été visiblement émues et, parfois, incapables de cacher leurs émotions. Elles ont raconté leur amitié durant les cinq heures de scène avec un répertoire composé d’une cinquantaine de chansons. Une histoire qui a débuté sur les bancs de l’école, et qui se poursuit jusqu’à maintenant, avec un échange de titres. Des interprétations qui ont totalement envoûté la foule, en plus des duos. Accompagnée chacune de ses choristes et musiciens, Bodo a interprété avec assurance les succès de Poopy et vice versa. Elles ont enchaîné « Resabe », « Mba rahoviana », « Tahak’izay », « Mety ve », « Fony » « Tsy natolony », « Mitafa irery »…  Plusieurs fois, les deux femmes se sont arrêtées un moment, pour bien être sûres que le public était réellement en train de chanter avec elles. En attendant le prochain rendez-vous prévu en 2027, Bodo et Poopy sont convaincues que si un jour, elles oublient les paroles, elles pourraient s’appuyer sur leur fidèle public. « Rindra tarika » s’est également démarqué durant ce concert. Les trois jeunes hommes ont chanté « Mitia mangina » en communion avec les spectateurs, ces derniers les ayant accompagnés avec la lumière de leurs téléphones
cellulaires.
Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs
  • Ecole nationale de la magistrature - La Cnidh exige une annulation des examens
  • Andry Rajoelina Pas d’excuses pour Rajaonarimampianina
  • Sefafi - Les caméléons politiques au pilori !
  • Epidémie de peste - Le pire est à venir
  • Team Building gouvernemental - Mahafaly Olivier Solonandrasana tacle Rolly Mercia
  • Agence Malagasy de développement économique - Peu de réalisations concrètes
  • Team building à Mantasoa - Au bord d’un lac artificiel entouré d’énigmes

La Une

Editorial

  • Bravo Mia !
    Mia, la jeune skieuse malagasy, pour sa toute première participation aux Jeux olympiques d’hiver (Joh), a réalisé un exploit inespéré. Lors des deux compétitions de slalom aux Joh de PyeonChang (Corée du Sud), Mialitiana Clerc, de son vrai, qui a représenté Madagascar, terminait les courses dans le top 50. En effet, l’unique représentante de la Grande île, lors du slalom géant finit la compétition au 48è rang sur les 81 participantes avec un chrono de 2mn39 sec. Mia a pu laisser derrière elle certaines grandes de la discipline telles les Hollandaises, l’ Hongroise, la Grecque, l’Albanaise, etc.

A bout portant

AutoDiff