Publié dans Culture

Audiovisuel - Le clap de fin pour Nicolas Ratsimandresy

Publié le jeudi, 20 avril 2017

La mauvaise nouvelle, tombée hier en fin de matinée, a été ressentie comme un coup de tonnerre dans le milieu de l’audiovisuel malagasy. « Nicolas Ratsimandresy est mort ce matin à la suite d’un arrêt de cœur », annoncait un artiste de renom sur son mur « Facebook ». Nicolas Ratsimandresy, ce grand réalisateur, considéré à l’époque comme le Michel Drucker de la Radio et Télévision Malagasy (Rtm), est décédé à l’âge de 68 ans.

Plusieurs artistes locaux ont bénéficié au début de leur carrière du coup de pouce de Nicolas Ratsimandresy à travers ses émissions culturelles sur les chaînes nationales. L’émission la plus connue de tous reste sans doute « Tselatra », diffusée sur la Télévision malagasy (Tvm) une fois par semaine. Présentateur de cette mission phare au début, il a par la suite passé le flambeau à Lucette Botralahy. Néanmoins, Nicolas Ratsimandresy restait toujours à la commande et veillait aux grains comme il l’avait fait à une autre émission phare qu’est « Mbarakaly ».Sur les réseaux sociaux, des amis et des confrères de ce grand réalisateur lui ont rendu un vibrant hommage. Naina Rabearivony y narre les bons moments partagés avec Nicolas Ratsimandresy ainsi que quelques collègues de la Rtm. Entre autres ses émissions, il a déjà occupé le poste de directeur de la Tvm. Il a également été un grand réalisateur de films. Lors de la célébration du 50e anniversaire de l’indépendance de Madagascar, son œuvre a été diffusée sur la chaîne nationale, durant l’émission « Rétro et Mémoire »  (« Tamberina sy tadidy »). Même si Nicolas a pris sa retraite, il a encore été un membre actif du comité d’organisation du 50e anniversaire de la Tvm. L’équipe de la rédaction de La Vérité présente ses sincères condoléances à toute la famille et aux collègues de Nicolas Ratsimandresy. 
Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance
  • Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !
  • Rencontre avec les Tananariviens - Manifestation des députés Tim -Mapar maintenue
  • Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire

La Une

Editorial

  • Encore intacte !
    Les quatre longues années d'absence d'Andry Nirina Rajoelina, ancien Chef d'Etat intronisé au moment de la Transition, n'ont pas eu raison de la popularité de ce jeune meneur d'hommes  auprès des Malagasy. Le capital-confiance dont il jouissait  n'a jamais fait l'objet de la moindre écorchure ni montré la trace d'aucune égratignure.

A bout portant

AutoDiff