Publié dans Culture

Audiovisuel - Le clap de fin pour Nicolas Ratsimandresy

Publié le jeudi, 20 avril 2017

La mauvaise nouvelle, tombée hier en fin de matinée, a été ressentie comme un coup de tonnerre dans le milieu de l’audiovisuel malagasy. « Nicolas Ratsimandresy est mort ce matin à la suite d’un arrêt de cœur », annoncait un artiste de renom sur son mur « Facebook ». Nicolas Ratsimandresy, ce grand réalisateur, considéré à l’époque comme le Michel Drucker de la Radio et Télévision Malagasy (Rtm), est décédé à l’âge de 68 ans.

Plusieurs artistes locaux ont bénéficié au début de leur carrière du coup de pouce de Nicolas Ratsimandresy à travers ses émissions culturelles sur les chaînes nationales. L’émission la plus connue de tous reste sans doute « Tselatra », diffusée sur la Télévision malagasy (Tvm) une fois par semaine. Présentateur de cette mission phare au début, il a par la suite passé le flambeau à Lucette Botralahy. Néanmoins, Nicolas Ratsimandresy restait toujours à la commande et veillait aux grains comme il l’avait fait à une autre émission phare qu’est « Mbarakaly ».Sur les réseaux sociaux, des amis et des confrères de ce grand réalisateur lui ont rendu un vibrant hommage. Naina Rabearivony y narre les bons moments partagés avec Nicolas Ratsimandresy ainsi que quelques collègues de la Rtm. Entre autres ses émissions, il a déjà occupé le poste de directeur de la Tvm. Il a également été un grand réalisateur de films. Lors de la célébration du 50e anniversaire de l’indépendance de Madagascar, son œuvre a été diffusée sur la chaîne nationale, durant l’émission « Rétro et Mémoire »  (« Tamberina sy tadidy »). Même si Nicolas a pris sa retraite, il a encore été un membre actif du comité d’organisation du 50e anniversaire de la Tvm. L’équipe de la rédaction de La Vérité présente ses sincères condoléances à toute la famille et aux collègues de Nicolas Ratsimandresy. 
Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs
  • Ecole nationale de la magistrature - La Cnidh exige une annulation des examens
  • Andry Rajoelina Pas d’excuses pour Rajaonarimampianina
  • Sefafi - Les caméléons politiques au pilori !
  • Epidémie de peste - Le pire est à venir
  • Team Building gouvernemental - Mahafaly Olivier Solonandrasana tacle Rolly Mercia
  • Agence Malagasy de développement économique - Peu de réalisations concrètes
  • Team building à Mantasoa - Au bord d’un lac artificiel entouré d’énigmes

La Une

Editorial

  • Bravo Mia !
    Mia, la jeune skieuse malagasy, pour sa toute première participation aux Jeux olympiques d’hiver (Joh), a réalisé un exploit inespéré. Lors des deux compétitions de slalom aux Joh de PyeonChang (Corée du Sud), Mialitiana Clerc, de son vrai, qui a représenté Madagascar, terminait les courses dans le top 50. En effet, l’unique représentante de la Grande île, lors du slalom géant finit la compétition au 48è rang sur les 81 participantes avec un chrono de 2mn39 sec. Mia a pu laisser derrière elle certaines grandes de la discipline telles les Hollandaises, l’ Hongroise, la Grecque, l’Albanaise, etc.

A bout portant

AutoDiff