Publié dans Culture

Alliance française d’Antsiranana - 50 ans dans la promotion de la culture malagasy

Publié le vendredi, 05 mai 2017

L’Alliance française d’Antsiranana a été créée en 1967. Depuis ce jour, elle joue un rôle essentiel dans la vie culturelle et académique de la ville, en formant chaque année des milliers d’Antsirananais à la langue française et en soutenant les artistes locaux. Elle fut la troisième « Alliance » à être créée à Madagascar. Ainsi, grâce au soutien et à la confiance des Antsirananais, cette Alliance française est aujourd’hui l’une des plus importantes de Madagascar.

Mettre à l’honneur la richesse de la culture du nord de Madagascar et la diversité culturelle, tel est le thème de cette célébration. Afin de fêter les noces d’or de cette alliance franco-malgache, une grande festivité aura lieu ce jour dans la ville d’Antsiranana. L’évènement durera quatre jours, du mercredi 17 au samedi 20 mai prochain. Il mettra à l’honneur la culture traditionnelle malagasy, notamment celle du nord de Madagascar. Musique traditionnelle de la Région de Diana, concert de Jaojoby, le roi du « salegy », bal traditionnel, démonstrations de « moraingy » ou boxe malagasy, grande parade avec les artistes et les associations, ou encore la recréation du marché dans ce qui fut le « Bazar be » feront partie du programme. Toute la ville d’Antsiranana vibrera au rythme des 50 ans de l’Alliance française. L’objectif de cette célébration est d’offrir un moment culturel fort au plus grand nombre, montrer la richesse de la culture traditionnelle du nord de Madagascar. Ainsi, elle mettra à l’honneur le « Bazar be » et le patrimoine architectural de la ville, et valorisera le travail de nombreuses associations qui dynamisent cette Région.
Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Corruption dans l’administration - Un maire et un géomètre sous détention provisoire
  • Destitution de Robert Mugabe - Leçon à retenir pour les Présidents amoureux !
  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens

Editorial

  • De façon draconienne !
     Les grands pays occidentaux, au tout début de l’industrialisation et du grand boum des activités industrielles entre les 18e et 19e siècles, furent des pays d’accueil. En effet, la révolution industrielle qui exigeait pour une pleine expansion et une rentabilité rapide demandait une main-d’œuvre abondante et …moins chère. Les Etats-Unis, l’Angleterre et la France, à titre d’exemple, recevaient à bras ouverts les migrants arrivés sur leurs sols.

A bout portant

AutoDiff