Publié dans Culture

Concours photo - Valorisation et protection des patrimoines en danger

Publié le mardi, 16 mai 2017

Le patrimoine possède une valeur pour ses caractéristiques propres, pour ce qu'il évoque et représente. Pourtant, il est souvent fragile, vulnérable et parfois même menacé de disparaître, et cela pour différentes raisons : son âge, les phénomènes de mode, le mauvais état des structures ou des bâtiments. Pour renforcer et inciter la protection des patrimoines malagasy, l’association « Harena Madagasikara » (une association qui œuvre dans la protection du patrimoine de Madagascar) et celle en France organisent un concours de photographie.

Le concours est ouvert à tous les citoyens malagasy, majeurs et non professionnels. L’objectif du concours est de réaliser une photographie sous le thème : « Le patrimoine en danger ». 

 Le dépôt de candidature de l’œuvre sera clôturé le lundi 12 juin prochain. Les participants devront présenter une photographie numérique, non retouchée de manière informatique, format « j.peg » avec une résolution de 2 000 à 3 000 pixels. L’œuvre sera associée à une explication d’une quarantaine de lignes au maximum.

Après la clôture des candidatures, le jury, composé de  Rijasolo, journaliste et représentant de l’Agence France Presse (Afp), Parany, photographe de « No comment », Henintsoa Rafalia, journaliste photographe et représentant d’ « Anadoulu Agency » ainsi que Felana Rajaonarivelo de l’agence audiovisuelle « Fireflies », se réunira pour désigner les 3 lauréats qui seront primés. Les photos seront ensuite exposées à Lille (France), les 7, 8, 9 juillet 2017.

Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Corruption dans l’administration - Un maire et un géomètre sous détention provisoire
  • Destitution de Robert Mugabe - Leçon à retenir pour les Présidents amoureux !
  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens

Editorial

  • De façon draconienne !
     Les grands pays occidentaux, au tout début de l’industrialisation et du grand boum des activités industrielles entre les 18e et 19e siècles, furent des pays d’accueil. En effet, la révolution industrielle qui exigeait pour une pleine expansion et une rentabilité rapide demandait une main-d’œuvre abondante et …moins chère. Les Etats-Unis, l’Angleterre et la France, à titre d’exemple, recevaient à bras ouverts les migrants arrivés sur leurs sols.

A bout portant

AutoDiff