Publié dans Culture

Afrima Award - « Resim-pitia » de Shyn sélectionné dans la catégorie « révélation de l’année »

Publié le mercredi, 23 août 2017

Shyn, ce jeune artiste qui a commencé timidement sa carrière musicale il y a quelques années de cela. Ce personnage sort rarement des titres mais est toujours célèbre partout dans la Grande île et même ailleurs. Cet homme est minutieux dans son travail. En effet, il est l’interprète de la fameuse chanson « Resim-pitia » qui affiche plus d’un million de vues sur Youtube. Cet artiste pourra devenir l’artiste africain révélation de l’année 2017 s’il gagne au concours Afrima Award.

Et oui, Shyn vient d’être sélectionné dans la catégorie révélation de l’année dans ce prestigieux concours africain. Durant une conférence de presse hier, l’artiste lui-même, fier et heureux, a annoncé à la presse sa sélection tout en faisant appel au soutien de la population malgache étant donné que le vote se fait en ligne. « Les Prix  All Africa Music Awards ou Afrima sont destinés à promouvoir la musique africaine dans le monde entier, engageant des millions de fans en propulsant la musique africaine  au-delà des frontières de l'Afrique. Je représente donc Madagascar pendant ce concours c’est pour cela que je demande l’appui de tous en votant pour moi. Il suffit juste d’aller sur ma page facebook et voir le lien que j’y ai posté. Allez ensuite dans la catégorie révélation de l’année,  cliquez sur le bouton vert qui s’affichera à côté de ma photo. Le public aura droit à un vote par jour jusqu’au 10 novembre. J’irai sur place durant la cérémonie de remise de trophée qui se tiendra au Nigéria du 10 au 12 novembre et j’espère sincèrement que Madagascar remportera pour la première fois le prix. C’est une occasion pour les artistes malgaches d’enfin percer dans le showbiz Africain et s’ouvrir à l’international », confie Shyn. A préciser que le vote se base sur celui du public avec une notation de 50% et celui de l’académie avec 50%. Les fans et les malgaches pourront voter pour l’artiste une fois par jour. L’édition de 2017, présentera une ossature d’un collège d’électeurs de 100 membres et de 13 membres du jury parmi lesquels l’on retrouvera pour cette année, Charles Tabu (République démocratique du Congo), David Tayorault (Côte d’Ivoire), Joett (Tanzanie), Olisa Adibua (Nigéria), Hadja Kobélé (une guinéenne résidente aux USA). De véritables références en matière de musique africaine, venues enrichir l’expérience déjà acquise par l’équipe d’Afrima. Espérons donc que Shyn, à travers son morceau « Resim-pitia » emmènera haut le flambeau de la musique malgache en gagnant à ce concours.
T.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente
  • Grande Messe à Toamasina - Le Cardinal Tsarahazana crève l’abcès sur les mensonges d’Etat
  • Secteur énergétique - Haro du SEFAFI sur les mauvaises pratiques
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - « Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes »
  • Scission au sein du HVM - Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - Un discours rempli d’amour et de reconnaissance
  • Affaire CEG d’Analamahitsy - Les zones d’ombre persistent
  • Impartialité durant les élections - Jean Eric Rakotoarisoa rassure
  • Patrimoine de l’Etat - Le HVM fait sa braderie
  • Election présidentielle 2018 - Andry Rajoelina le candidat le mieux préparé

Editorial

  • Calendrier irrévocable
    Un arbre de taille haute, sur le sommet de la colline, attire les foudres. C’est un phénomène physique  naturel. Dans une communauté humaine donnée, quelqu’un qui a réussi dans sa vie et parvient à se hisser au top de sa carrière attise des animosités. AndryNirinaRajoelina, ancien président de la Transition, de retour au pays, entame un périple de descentes sur terrains. A la bonne surprise générale ou à la désolation totale pour certains, c’est selon, le leader du Mapar/Tgv cartonne partout où il passe. Il a été accueilli de Mahajanga à Fianarantsoa, tout récemment, en passant par Antsohihy puis Soanierana-Ivongo jusqu’à Marolambo, pour ne citer que ces quelques localités-repères, par une population entièrement en phase et enthousiasme. L’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM), détaillée en long et en large durant tout le parcours par son président-fondateur en personne, reçoit un écho plus que favorable. L’IEM est la bienvenue partout où…

A bout portant

AutoDiff