Publié dans Culture

Abba - Bientôt enfin la tournée ! Mais....

Publié le mercredi, 13 septembre 2017

Benny Andersson, l'un des membres du groupe Abba, donne quelques informations sur une prochaine tournée 2019 du groupe... en réalité virtuelle. Abba, des dizaines de tubes, des millions de disques vendus et une séparation actée en 1982. Depuis 35 ans, les fans de Benny Andersson, Anni-Frid Lyngstad, Agnetha Fältskog et Björn Ulvaeus espèrent qu'Abba va se reformer.

Et remonter sur scène. La chose devrait se faire bientôt... mais d'une manière assez particulière. L'un des quatre d'Abba, Benny Andersson a confié à la mi-septembre 2017 au magazine suédois Expressen : « Nous nous voyons de temps en temps, on a tous fait des choses différentes de notre côté, mais maintenant nous avons un prochain projet pour nous tous». Ce projet est une tournée, calée pour 2019. Une tournée en réalité virtuelle. Benny Andersson poursuit : « Ça va prendre un bout de temps, il faut du temps pour digitaliser un visage. [...] c'est technologiquement très avancé. Ça sera intéressant ». Abba, qui s'apprête à publier le 27 octobre 2017 une édition spéciale 40e anniversaire de son tout premier album, publié en décembre 1977 en Suède, avait déjà touché un mot de ce fameux projet virtuel. Fin 2016, le groupe avait annoncé une « expérience originale d'entertainment ». Benny Anderson se félicitait du fait que lui et ses anciens camarades étaient en train de travailler à une « machine temporelle qui capture l'essence de ce que nous étions. Et de ce que nous sommes." A quoi Anni-Frid Lyngstad ajoutait : « Nos fans partout dans le monde sont toujours à nous demander de nous reformer. C'est pourquoi j'espère que cette nouvelle création Abba va les séduire autant qu'elle me plaît ».

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes

Editorial

  • L’épreuve du feu
    Un premier et le plus grand test de grandeur nature attend le Gouvernement Ntsay. Supposé être né d’un accord politique entre les grandes formations politiques, principalement le MAPAR, le TIM et le HVM, le nouveau Cabinet subit un examen crucial et complexe qu’il faille réussir. Tel un prévenu qui, au cours d’une épreuve, doit porter une barre rouge de feu et réussir à traverser un obstacle avec, et cela, sans se faire brûler, le nouveau Premier ministre est soumis à un test très  délicat : parvenir à publier dans les heures sinon les jours qui viennent du calendrier de l’élection présidentielle anticipée ! Un test éprouvant et très dur, cependant le salut de la Nation passe obligatoirement par-là !  Ntsay fait face à deux blocs naturellement ou  foncièrement inconciliables, contradictoires.

A bout portant

AutoDiff