Publié dans Culture

Concert de Lalatiana au Palais de sports - Reporté à une date ultérieure !

Publié le mercredi, 04 octobre 2017

Les fans de Lalatiana se sont depuis quelques jours inquiétés du concert avec la diva s’il va avoir lieu ou pas. Avec la situation qui  prévaut actuellement et ce, concernant l’épidémie de la peste, l’organisateur de l’événement ainsi que l’artiste ne pouvaient pas risquer de maintenir la date du concert. Mauvaise nouvelle donc pour les groupies. Finalement, le spectacle prévu dimanche prochain au Palais des sports Mahamasina sera reporté à une date ultérieure. Même si le chargé de communication de Mi’Ritsoka production a affirmé que les responsables du Palais de sports ont déjà pris les dispositions nécessaires et qu’ils ont effectué un grand nettoyage afin que les lieux puissent recevoir ce grand évènement qu’est le concert de Lalatiana, il serait trop dangereux de rassembler des milliers de personnes dans une zone de la ville où cette peste n’est pas encore maîtrisée. Aussi, aucun rassemblement n’aura lieu ce dimanche au Palais des sports, que ce soit le concert de Lalatiana ou autres manifestations.


Jusqu’à l’heure où nous écrivons, l’artiste de son côté n’a encore rien publié d’officiel sur sa page facebook après un statut qu’elle a fait le 2 octobre dernier :
« Mes amours, amis et familles. Jusqu’à maintenant, je ne suis pas encore en mesure de confirmer la tenue du PESTacle car nous sommes encore en train d’analyser la situation et son évolution. Tout ce que je peux faire c’est de vous encourager et surtout prenez les dispositions nécessaires pour prévenir les maladies. En tout cas, je vous tiendrais tous au jus », dixit Lalatiana dans sa publication. Ainsi, la nouvelle date sera connue prochainement mais l’endroit où se déroulera le concert ne change pas, tout comme l’équipe et le répertoire. A noter que la diva est déjà à Madagascar depuis quelques jours et a retrouvé son équipe pour les répétitions pour faire en sorte que les retrouvailles avec son public se déroulent à la perfection. A l’occasion, elle sera accompagnée par des jeunes musiciens qui ne sont plus à présenter dans le milieu à savoir, Anjaniony, Tsanta et Miantsa Randriamihajasoa, Andry Mika, Njaka Rakotonirainy… sans oublier les sœurs d’Anaa quatuor pour les chœurs. Par ailleurs, les billets qui ont été déjà vendus seront encore valides le jour du spectacle. Il ne reste donc plus qu’à attendre la nouvelle date et faire la queue afin de se procurer les fameux tickets d’entrée.
Tahiana Andrianiaina

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff