Publié dans Culture

Big Mj & Arnaah - Une relation vouée…à l'échec !

Publié le jeudi, 04 janvier 2018

Au tout début, leur relation a déjà provoqué tellement de buzz sur les réseaux sociaux. Le fameux Big Mj est en couple puis marié avec la bombe atomique Arnaah. Comme diront les jeunes d'aujourd'hui, il a réussi à « pécho » une belle demoiselle. Et qui l'avait cru ? Ils étaient tout d'abord jugé par le public par leur taille puis par leur beauté physique, comme l'un était plus beau que l'autre.

Plusieurs montages photos et vidéos ainsi que des publications quelquefois insultantes sont même apparus sur facebook. Mais leur amour était tellement grand qu'ils n'avaient rien à cirer des avis des autres. Ils ont fini par se marier. Un grand mariage avec plusieurs invités dont des stars, des belles décorations, une voiture et un espace luxueux sans parler de leurs vêtements qui coûtaient vraiment la peau des fesses. Ils étaient heureux, tout se passait très bien, des tournées, des nouveaux sons perçants, de nouveaux clips « hot » comme d'habitude, on peut dire que ça a marché à merveille. Facebook, une plateforme préférée du couple pour publier leur « vie »,  ils partageaient entièrement ce qu'ils faisaient au quotidien. Beaucoup leur prenaient même pour le Jay Z et Beyoncé gasy non seulement dans les clips mais aussi dans la vie réelle. Voilà ainsi plus d'un an que le couple est ensemble.
Tout se passait très bien jusqu'à mercredi vers minuit. Big Mj, sur sa page a publié un statut vraiment intrigant. « Très chers amis et fans. Durant ces six dernières années, notre amour, à Arnaah et moi, a été No-Limit mais Magneva ne signifie pas éternel. La flamme nous unissant s'est éteinte, alors, d'un commun accord, nous vous annonçons officiellement notre séparation en bon terme. Mais notre passion commune pour la musique permettra à notre collaboration de se poursuivre. On vous aime », a-t-il confié. Un vrai choc pour certains, beaucoup n'ont pas cru au début et pensaient que le compte facebook de l'artiste a été piraté. Mais c'était bel et bien vrai. Quelques heures plus tard, Arnaah de son côté, a elle aussi confirmé leur séparation officielle. Un millier de commentaires et une centaine de partages, la nouvelle a créé un buzz vraiment grandiose. Beaucoup se demandent ainsi une question : mais qu'est-ce qui s'est vraiment passé ? En tout cas, certains attaquent « bêtement » Arnaah comme quoi elle n'aurait pas vu la lumière du succès sans Big Mj. Certains supposent même qu'elle a vu mieux que lui et qu'elle n'a plus besoin de Big Mj dans sa carrière musicale. Mais jusqu'à maintenant, là ou les raisons de leur séparation n'ont pas été divulguées et ne le seront peut-être jamais car cela ne concerne que le couple. Après ce buzz, leur cote de popularité diminuera ou augmentera. Cela provoquera un impact négatif ou positif ?... l'avenir nous le dira. Les chansons d'Arnaah qui étaient tous dédiées pour son ex ne seront  plus ainsi que des souvenirs. Plus de Poupou, plus de chouchou ni de Magneva ou Tena fitia, c'est donc la fin d'une belle histoire d'amour.
T.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent

La Une

Editorial

  • Sale jeu !
    A quel jeu se livre-t-on exactement ? Sur terrain, une équipe hétéroclite dirigée par un « technocrate et n'appartenant à aucune formation politique » du nom de Ntsay Christian joue un match capital. En réalité, il s'agit d'un match où « tout le monde », coach, capitaine, joueurs, supporters et même les spectateurs sur le gradin, n'a pas le droit ni l'intérêt de perdre. A tout prix, l'équipe doit gagner !

A bout portant

AutoDiff