Publié dans Culture

Jess Black - Un rappeur malvoyant qui s’impose !

Publié le mercredi, 10 janvier 2018

Deux artistes ayant, chacun, bercé plusieurs générations de mélomanes et dont les talents ne sont plus à présenter, Rija Ramanantoanina et la grande dame du jazz Fanja Andriamanantena seront sous le feu des projecteurs ce vendredi pour un cabaret convivial au Trass Tsiadana. Promettant d’émerveiller l’assistance, ce duo, qui a plusieurs fois partagé la scène, revisitera leurs plus grands succès pour faire plaisir aux amateurs de bonne musique.

Auteure, compositrice et interprète hors pair, la resplendissante Fanja Andriamanantena retrouvera de nouveau à ses côtés l’infatigable crooner dont elle a, à un moment de sa carrière musicale, chapoté. En tout  cas, les retrouvailles s’annoncent grandioses promettant de faire voyager le public dans un monde de poésie et de douceur. Le tout sublimé principalement de rythmique jazzy qui a fait la renommée de ces deux artistes. Fort d’une passion intarissable pour son art, avec de l’énergie à revendre et constamment porté par son enthousiasme à faire valoir des mélodies où le blues et le jazz se conjuguent, le duo affichera la musique malgache par excellence. Cela fait des années que Rija Ramanantoanina et Fanja Andriamanantena partagent cet amour en commun pour la musique. De même qu’entre eux règne ce respect mutuel qui inspire autant la créativité de Fanja Andriamanantena qui ravive la flamme de Rija Ramanantoanina.Ils se sont toujours formés l’un et l’autre, s’imprégnant chacun du talent de l’autre également, l’auteure, compositrice et interprète enrichit ainsi la sensibilité de l’intarissable crooner.Ces retrouvailles seront ainsi une occasion pour eux de montrer aux mélomanes cette complémentarité afin d’offrir un moment unique aux mélomanes. Pour l’occasion, ils seront effectivement accompagnés par des grands musiciens comme  lors de leur dernière apparition mais leurs noms n’ont pas encore été divulgués. Il faut donc être présent pour le découvrir. Cependant, leur répertoire sera composé de leurs grands tubes qui seront évidemment repris d’une manière bien exceptionnelle que ce soit côté arrangement ou la façon dont ils joueront les morceaux. Ce qui est sûr, c’est que l’improvisation sera de la partie. Le plaisir d’écouter « Hianatra aho », « Tia ka tsy mino » ou encore « Fo mampiandry » sera ainsi renouvelé.
T.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés
  • Ambilobe - Deux attaques à main armée en l’espace de 24 h
  • Réhabilitation de Notre-Dame de Paris - Un élan de solidarité à copier !
  • Elections municipales 2019 - Antananarivo à la recherche de la perle rare !
  • Tensions entre HVM au Sénat - 35 sénateurs signent une demande de session extraordinaire
  • Faux diplômes - Le directeur régional de la pêche de Mahajanga sous Md

La Une

Editorial

  • Vaine polémique !
    Faux débat. Fausse piste de discussion. Vraies-fausses peaux de banane par ici. Rumeurs fantaisistes par-là. Et on se moque du vrai débat. On omet les choses sérieuses et les vraies priorités. Or, la situation apocalyptique au fond de laquelle le pays se trouve coincé exige la recherche urgente d'une issue. Loin d'être un banal palliatif, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (IEM) se positionne en vrai remède très efficace et à … effet immédiat.

A bout portant

AutoDiff