Publié dans Culture

Préparation d'album - Le groupe G5 à Paris

Publié le lundi, 29 janvier 2018

Grâce à leurs talents mais surtout au concours de chant organisé par la télévision Viva Madagascar, les jeunes membres du groupe G5 sont actuellement devenus des stars. Des célébrités déja bien connues dans la Grande île et pourquoi pas une vraie carrière internationale. En tout cas, Mahery, Baggio, Nathan, Larry et Tojo sont en route vers le succès. Plus rien ne pourra les arrêter et d’ailleurs, les milliers de fans ne les laisseront jamais tomber.

La pluie d'encouragements lâchés par les groupies ne pourra que donner de la force à la formation. Le groupe est actuellement en pleine préparation de son premier opus. Justement, la semaine dernière, la bande à Nathan vient de quitter Madagascar pour l'Hexagone pour la concoction de son album. Ayant déjà attéri, plus précisement, à Paris, le groupe G5 est bien motivé pour prouver une bonne fois pour toutes ses capacités et talents. Une chose est sûre, c'est que la formation apportera de nouvelles sonorités à la musique malgache. Puisqu'au début du challenge, il a été convenu que les membres qui composeront le groupe seront formés pour être des créateurs. Le plagiat ne figurera donc jamais dans leur vocabulaire. Jusqu'à maintenant, Baggio et ses camarades préfèrent rester discrets et n'ont publié qu'une seule photo se régalant au KFC. Par ailleurs, Le nom du studio qui va produire le disque n'est pas encore connu mais sera sûrement communiqué très prochainement. Par ailleurs, l'oeuvre sera composée de 16 titres dont l'enregistrement a déjà débuté à Madagascar, selon l'explication d'une responsable au sein de la télévision organisatrice.
« Ce qui a été prévu demeure inchangé. L'objectif du groupe est actuellement de se faire un nom dans le showbiz national, qui semble déjà être une réussite, mais également à l'international. Parmi les lots, c’est d’offrir aux membres une chance de percer dans un monde plus professionnel, entourés d'experts et de compétents. C'est ainsi le commencement d'une belle carrière musicale pour les membres du groupe G5. A noter qu'ils ont déjà commencé à enregistrer pendant qu'ils étaient encore dans la Capitale. Lors de leur voyage, ils finaliseront l'album dans un des plus grands studios de Paris. Jusqu'à maintenant, il n'a pas encore été communiqué leur retour dans la Grande île. Rien ne presse, ils prendront le temps qu'il faut pour préparer un bon album qui fera baver le public. Une belle surprise attend donc les fans à leur retour » , explique une responsable. Il est aussi à présicer que ce voyage n'est en aucun cas une tournée. Effectivement, durant la remise de lots pendant la finale du concours de chant, il leur a été promis qu'ils effectueront des concerts à l'étranger. Ce sera pour bientôt et les groupies à l'étranger et la diaspora ne devront pas s'en inquiéter.
Tahiana Andrianiaina

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar
  • Mbola Rajaonah, le pestiféré - Sur les traces de Claudine Razaimamonjy
  • Trafic de bois précieux au Vakinankaratra - Deux femmes proches de Rajaonarimampianina dans le coup
  • Ex-ministre Andriamosarisoa Anicet - Détournement de 517 millions d'ariary via TAFITA
  • Contrat de pêche avec les Chinois - Quand l'économie bleue vire à la connerie des bleus HVM…
  • Précampagne électorale - L'ex-Président Rajaonarimampianina puise encore dans les caisses de l'Etat

La Une

Editorial

  • Valeurs immuables
    Une armée de personnalités, des élus ou des intellectuels, des dirigeants politiques ou de Sociétés civiles, toute une plateforme de formations politiques ou d'associations, de simples citoyens, bref des personnalités célèbres dans leurs domaines respectifs se rangent publiquement du côté de Andry Nirina Rajoelina (ANR) et se disent prêts à faire aboutir cette bataille pour la magistrature suprême du pays. Le candidat n° 13, président de l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (IEM), présenté à l'origine par le TGV/MAPAR est crédité d'un large soutien auprès d'une gamme de sensibilités nationales voire internationales.

A bout portant

AutoDiff