Publié dans Culture

Mage 4 au Palais des sports - Concert électrique pour clôturer la célébration de ses 25 ans de scène

Publié le mardi, 13 février 2018

Ne s'affirmant pas comme un simple groupe de soft Rock, Mage 4 est plus que ça... Lita, membre fondateur de la formation la définit plutôt comme une institution qui se transmet de génération en génération. Effectivement, c'est la nouvelle génération du groupe qui compose actuellement Mage 4 avec deux nouveaux talentueux guitaristes qui viennent rejoindre le groupe. " L'amour du rock nous a réunis avec l'ambition de donner le meilleur dans la musique et dans tout ce qu'on fait pour promouvoir cet art.

La relève est déjà prête pour assurer la suite de l'aventure ", dixit ce membre fondateur durant le lancement officiel du nouveau clip intitulé " Lafatra " à l'American Center Tanjombato, dans la matinée d'hier. De ce fait, les fans ont été spécialement conviés pour assister au lancement de cette nouveauté mais également du programme de la clôture de la célébration des 25 ans de scène de Mage 4. En effet, la formation a annoncé officiellement la date de son prochain concert qui se tiendra au Palais des sports de la culture Mahamasina. Ce sera pour le 22 avril prochain. Le meilleur pour la fin, c'est une grande première dans l'histoire du rock malgache que cette formation investira les lieux. Un grand moment pour Ken et sa bande, raison pour laquelle ils donneront le meilleur d'eux-mêmes pour l'occasion. D'ailleurs, Ivenco, organisateur de l'événément, mature comme il l'a toujours été, a tout planifié pour que les retrouvailles avec le groupe soient mémorables.
Retrouvailles
" Ça fait quand même déjà lontemps que nous baignons dans le monde de la musique et nous tenons à remercier nos fans de ne nous avoir jamais lâché pendant tout ce temps. Nous avons mûri avec les groupies et nous espérons tous les voir durant ce concert. C'est en effet une grande date pour nous et nous essayeront de donner le meilleur de nous-mêmes sur scène et ce, sur tous les plans ", explique Lita. Le groupe actuellement en pleine répétition concocte un répértoire alléchant. Une quarantaine de chansons retraçant les grands succès de Mage 4 depuis le début jusqu'à maintenant seront au menu. Ce qui fait environ 4 heures de spectacle bien électrique. Selon l'explication de Ken, d'autres artistes seront invités au show mais pas pour chanter leurs propres morceaux mais pour interpréter à leur façon les chansons de Mage 4. Que des artistes connus entre autres, Rak Roots ou encore Nanie. Une chose est sûre, c'est que Lita et compagnie feront vibrer le Palais des sports avec des belles mélodies. Pour en revenir au clip " Lafatra ", la vidéo sera prochainement disponible sur le petit écran et sur Internet. La reprise de " Taratasy farany " interprétée par Ken sortira aussi avant le 22 avril. 
Tahiana Andrianiaina

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance
  • Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !
  • Rencontre avec les Tananariviens - Manifestation des députés Tim -Mapar maintenue
  • Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire
  • Conjoncture politique - Prédiction d’une semaine… « révolutionnaire » !
  • Ihanta Randriamandranto - « Non à l’anarchie, remettons de la discipline »
  • Rapport des députés du TIM et du MAPAR - Rendez-vous avec les Tananariviens ce samedi à l’Hôtel de ville
  • De Mahajanga à Vohipeno - Week-end noir de Hery Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Le mensonge d’Etat
    Richard Yung, sénateur français de « la république en marche », de passage au pays, déclarait à l’issue d’une interview qu’il avait accordée à un quotidien de la place que « la France n’a pas de candidat ». Une déclaration qui laissait évasifs et perplexes les analystes des relations existant entre la France et l’Afrique les cinquante dernières années. Certains même la qualifient de dilatoire. En fait, Mr Yung corrobore ce que le nouveau locataire de l’Elysée, Emmanuel Macron, annonçait devant les étudiants burkinabé à Ouagadougou le 28 novembre 2017 selon lequel « qu’il n’y avait pas de politique africaine de la France ».

A bout portant

AutoDiff