Publié dans Culture

Mage 4 au Palais des sports - Concert électrique pour clôturer la célébration de ses 25 ans de scène

Publié le mardi, 13 février 2018

Ne s'affirmant pas comme un simple groupe de soft Rock, Mage 4 est plus que ça... Lita, membre fondateur de la formation la définit plutôt comme une institution qui se transmet de génération en génération. Effectivement, c'est la nouvelle génération du groupe qui compose actuellement Mage 4 avec deux nouveaux talentueux guitaristes qui viennent rejoindre le groupe. " L'amour du rock nous a réunis avec l'ambition de donner le meilleur dans la musique et dans tout ce qu'on fait pour promouvoir cet art.

La relève est déjà prête pour assurer la suite de l'aventure ", dixit ce membre fondateur durant le lancement officiel du nouveau clip intitulé " Lafatra " à l'American Center Tanjombato, dans la matinée d'hier. De ce fait, les fans ont été spécialement conviés pour assister au lancement de cette nouveauté mais également du programme de la clôture de la célébration des 25 ans de scène de Mage 4. En effet, la formation a annoncé officiellement la date de son prochain concert qui se tiendra au Palais des sports de la culture Mahamasina. Ce sera pour le 22 avril prochain. Le meilleur pour la fin, c'est une grande première dans l'histoire du rock malgache que cette formation investira les lieux. Un grand moment pour Ken et sa bande, raison pour laquelle ils donneront le meilleur d'eux-mêmes pour l'occasion. D'ailleurs, Ivenco, organisateur de l'événément, mature comme il l'a toujours été, a tout planifié pour que les retrouvailles avec le groupe soient mémorables.
Retrouvailles
" Ça fait quand même déjà lontemps que nous baignons dans le monde de la musique et nous tenons à remercier nos fans de ne nous avoir jamais lâché pendant tout ce temps. Nous avons mûri avec les groupies et nous espérons tous les voir durant ce concert. C'est en effet une grande date pour nous et nous essayeront de donner le meilleur de nous-mêmes sur scène et ce, sur tous les plans ", explique Lita. Le groupe actuellement en pleine répétition concocte un répértoire alléchant. Une quarantaine de chansons retraçant les grands succès de Mage 4 depuis le début jusqu'à maintenant seront au menu. Ce qui fait environ 4 heures de spectacle bien électrique. Selon l'explication de Ken, d'autres artistes seront invités au show mais pas pour chanter leurs propres morceaux mais pour interpréter à leur façon les chansons de Mage 4. Que des artistes connus entre autres, Rak Roots ou encore Nanie. Une chose est sûre, c'est que Lita et compagnie feront vibrer le Palais des sports avec des belles mélodies. Pour en revenir au clip " Lafatra ", la vidéo sera prochainement disponible sur le petit écran et sur Internet. La reprise de " Taratasy farany " interprétée par Ken sortira aussi avant le 22 avril. 
Tahiana Andrianiaina

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Attaque de la chenille légionnaire - Antanetibe Mahazaza sur le qui-vive
  • Commune urbaine d’Antsirabe - Les employés décrètent la grève générale
  • Arrestations « musclées » de Rajaonah et Eddy « bois de rose » - Les Forces de l’ordre justifient leurs actions
  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade
  • Critiques à tout-va et prématurées - Les détracteurs du régime se ridiculisent
  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants

La Une

Editorial

  • L’effet de domino !
    L’interception de Mbola Rajaonah, jugée rocambolesque pour certains, courageuse pour d’autres, déclencha, qu’on le veuille ou non, des ondes de choc dont les fortes vibrations vont secouer d’autres « éléments ». Bien avant, après une petite semaine de leurs installations, les nouveaux responsables mirent aux arrêts une grosse tête de l’ancien régime HVM, Hugues Ratsiferana, pris en flagrant délit de vol et un gros poisson des trafics illicites des richesses naturelles et endémiques du pays, Eddy bois de rose. Ce dernier et Mbola Rajaonah, jusque-là intouchables, mettent en péril la vie des 25 millions de Malagasy. Certes, des « criminels » de leur gabarit existent en quantité dans le pays. Il faut les traquer sans attendre ! Il y a urgence.

A bout portant

AutoDiff