Publié dans Culture

Bagarre dans un Lounge - Kougar et ADR accusés de vol et d'agression!

Publié le dimanche, 13 mai 2018

Buzz du week-end. Cette fois-ci, ce sont les noms de deux chanteurs et une ex- présentatrice télé qui ont été vus et entendus à plusieurs reprises dans les médias et surtout sur les réseaux sociaux. Il s'agit apparemment d'une dispute entre Thieraa Kougar, sa partenaire Andriann connue par son nom de scène ADR, et Christina, l'ancienne présentatrice d'une émission phare dans une télévision locale dans un Lounge bar de la Capitale qui a eu lieu dans la soirée du vendredi. Affaire de vol qui s'est mal terminée, de jalousie ou bien tout simplement un règlement de compte et de vengeance... ? Jusqu'à maintenant, rien n'est sûr, les deux camps ont chacun donné leur version. Les deux artistes concernés ont narré à la presse cette fameuse soirée au Lounge qui risque de ternir leur image au cas où leur culpabilité est avérée. 

 

Des versions

Christina, la " victime " de l'histoire était la première à publier sur son mur facebook les faits avec comme appui des photos de son visage, de ses mains et de son cou couverts de plaie et d'égratignure. Selon sa version, elle et son mari étaient venus dans le Lounge dont le propriétaire était leur ami en commun. Assis sur le minibar, avec ce dernier, et ayant commandé des choses à grignoter et à boire, Christina a laissé seul son mari pendant quelques instants pour aller faire ses besoins aux toilettes. Pendant ce temps, deux filles à savoir ADR et sa compagne de scène se sont pointées sur le bar et ont commandé des boissons. Cependant, Christina, trop pressée pour faire ses besoins, n'a pas attendu la longue file pour entrer aux toilettes des filles et a préféré sortir à l'extérieur. " Il faisait trop noir à l'extérieur et j'ai préféré rentrer à l'intérieur. C'est à ce même moment que j'ai vu les deux filles partir chacun de leur côté dont l'une était partie avec ses boissons et l'autre avec mon sac à main. Ayant vu cela, moi, mon mari et le proprio du bar ont rattrapé la fille et a demandé ce qu'elle a fait du sac. Cette dernière après avoir nié m'a insultée et m'a frappée partout en me trainant à l'extérieur", a expliqué Christina. 

Bagarres 

A peine rentrée dans l'enseigne, elle a pris des coups de poing de la part de Kougar qui  l'a traitée de menteuse. " Je me suis relevée et il m'a poursuivie jusqu'à la clôture du Lounge où il a donné des coups. Il a même agressé les agents de sécurité qui m'ont secourue ". C'est à ce moment que le proprio du Lounge a appelé la Police. C'est en route pour la poste de Police que Christina a vu son mari inconscient au bord de la route. En tout cas, Christina et son mari ont porté plainte pour vol, coups et blessures. 

" Ce n'est pas vrai! "

De leur côté, ADR et Kougar ont expliqué n'avoir rien volé et qu'ils étaient en fin de compte les victimes. " Je n'étais au courant de rien pourtant ils nous ont crié dessus pour savoir où était passé leur sac. Mon ami a été pris de force par la gorge par le mari de Christina..., explique ADR. De son côté, Kougar affirme juste sauver sa partenaire qui a été tabassée par plusieurs personnes. 

Bref, une longue histoire qui reste encore un charabia pour le grand public. Les deux versions ne sont pas claires, il faut attendre ainsi la décision de la Police qui a pris l’affaire entre ses mains avant de tirer une quelconque conclusion… 

Publius

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Désormais libre pour la bataille municipale !
  • Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements
  • Face aux enjeux électoraux - Le bateau TIM fait eau de toutes parts
  • Fin de mandat à la Mairie - 18 bourdes de Lalao Ravalomanana dévoilées
  • Football- Fédération nationale - Nicolas Dupuis à la tête de la direction technique
  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent

Editorial

  • Quelle chance !
    Coup de théâtre ! Ravalomanana Marc n’est pas candidat. Finalement, il décline l’offre des caciques du parti (TIM) et celle du RMDM (plate-forme de l’opposition) qui voulaient le propulser au starting-block à l’élection communale à Antananarivo prévue ce 27 novembre 2019. Le suspens aura duré jusqu’à la dernière minute, au son de cloche de la clôture. En fait, Ravalomanana mit à sa place un jeune de trente-trois ans, Ny Riana Tahiry Randriamasinoro, administrateur civil de son état et secrétaire général de la mairie en cours. Un illustre totalement inconnu du bataillon ! Apparemment, Ravalo a omis de consulter l’état-major du parti, entre autres les députés. Il les a mis devant le fait accompli.  

A bout portant

AutoDiff