Publié dans Culture

Dadagaby - Un appel à solidarité lancé !

Publié le mardi, 29 mai 2018

Avec Eric Fou'Hehy qui ne s'est pas encore remis de la maladie d'insuffisance rénale dans laquelle il a encore besoin d'aide, voilà que Dadagaby, un artiste de renom malgache est aussi cloué sur un lit d'hôpital. Cela après deux chutes graves qu’il a subies, samedi dernier. Jusqu'à maintenant, l'état de santé du leader et fondateur du groupe Ny Voninavoko est encore critique, voire même très inquiétante. Selon l'explication de son fils Christian, Il a, il y a quelque temps, été victime d’hypertension et d’une augmentation du taux de cholestérol et a été hospitalisé pour ces raisons. Il a ensuite suivi des séances d’acupuncture.

Et son état de santé s’est amélioré. Dadagaby a malheureusement fait ces deux chutes et a été de nouveau hospitalisé. Une photo de l'homme de 83 ans circule actuellement sur les réseaux sociaux et des messages d’encouragement lui ont été adressés des milliers de fois. En tout cas, un appel à solidarité à été lancé par les artistes comme Rajery.
« Un grand homme a besoin de notre aide, soutenons-le, aidons-le ne serait-ce que prier pour lui pour son rétablissement. Dadagaby fait partie des personnages incontournables dans le monde du Vakodrazana ayant, durant toute sa vie, tout fait pour promouvoir la culture et la langue malgache. Il mérite qu'on lui vienne en aide. Pour ceux qui veulent apporter leur aide, veuillez appeler les numéros 0347672283 et le 0331469966 », dixit Randrianarisoa Germain Dit Rajery sur son compte personnel. En tout cas, on espère également l'aide du syndicat des artistes puisque jusqu'à maitenant, aucune déclaration ni même publication de la part de son président, Paul Bert Rossy, qui est également un proche de Dadagaby, n'ont pas encore été faites. Téléthon, concert de solidarité et collecte de fonds pour aider Dadagaby mais aussi Eric Fou Hehy devront être multipliés. L'aide des autorités compétentes, non seulement venant du ministère de la Culture, est sollicitée.D’ailleurs, il est temps pour le Président de la République de Madagascar de faire un geste aimable et ainsi payer l'intégralité des traitements de ces deux artistes qui ont déjà beaucoup fait pour la nation. Il n'est plus à préciser que Dadagaby est un patrimoine vivant selon l'Unesco.
T.A.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Désormais libre pour la bataille municipale !
  • Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements
  • Face aux enjeux électoraux - Le bateau TIM fait eau de toutes parts
  • Fin de mandat à la Mairie - 18 bourdes de Lalao Ravalomanana dévoilées
  • Football- Fédération nationale - Nicolas Dupuis à la tête de la direction technique
  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent

Editorial

  • Quelle chance !
    Coup de théâtre ! Ravalomanana Marc n’est pas candidat. Finalement, il décline l’offre des caciques du parti (TIM) et celle du RMDM (plate-forme de l’opposition) qui voulaient le propulser au starting-block à l’élection communale à Antananarivo prévue ce 27 novembre 2019. Le suspens aura duré jusqu’à la dernière minute, au son de cloche de la clôture. En fait, Ravalomanana mit à sa place un jeune de trente-trois ans, Ny Riana Tahiry Randriamasinoro, administrateur civil de son état et secrétaire général de la mairie en cours. Un illustre totalement inconnu du bataillon ! Apparemment, Ravalo a omis de consulter l’état-major du parti, entre autres les députés. Il les a mis devant le fait accompli.  

A bout portant

AutoDiff