Publié dans Culture

Musique - Jazz Quart célèbre ses 5 ans d’existence et prépare son premier album

Publié le mardi, 05 juin 2018

Il y a quelques années, il était encore méconnu du grand public mais avec le temps, le groupe qui était sacré lauréat du concours tremplin Madajazzcar en 2013 est vite devenu célèbre. Avec Mah Band et Ahoy, ils se sont attaqués il y a quelques années, à un monument de la chanson française : Claude Nougaro. Une interprétation qui en a surpris plus d’un. Maintenant, Jazz Quart est bien réputé non seulement auprès des mélomanes amateurs de jazz mais aussi dans d’autres genres musicaux puisque la plupart de ses membres jouent dans d’autres groupes, ce qui rend également leur nom bien connu de tous. 

Vatsiahy Ravaloson au piano, Fanilo Herilala à la batterie, Tojo Rabekoto à la basse et Joro Rakotozafiarison à la guitare,  sont revenus plus matures et plus confiants de leur tournée. La dernière fois qu’on les a vus était lors de la 8e édition de Jazz@Tohatohabato qui s’est tenue la semaine dernière. Leur performance était encore une fois exceptionnelle et professionnelle. Ce n’est pas pour rien qu’Ivenco a signé ce Quartet pour les prendre sous ses ailes. Jeunes certes, mais ils ont déjà de l’expérience et un parcours exceptionnel. Leur effort leur a valu des collaborations avec les artistes de renom, malagasy comme étrangers, tels que Fanja Andriamanantena, Tiana Ewane de Cameroun et bien d’autres encore.Voilà déjà 5 ans que Jazz Quart berce les mélomanes avec ses mélodies et son style. Pour marquer cet anniversaire d’une pierre blanche, la formation prévoit effectivement d’organiser quelque chose. Demain, c’est-à-dire le 7 juin, la bande à Joro s’aventurera en solo au Kudeta Urban Club pour un grand concert. Si avant les interprétations étaient son point fort, pour l’occasion, elle interprètera ses propres compositions. Les quatre somptueux Men in Black sont ainsi déjà prêts à mettre le paquet et invitent déjà les inconditionnels à savourer un bon moment avec ces gaillards qui manient mieux leurs instruments de musique que leurs deux- roues. Par ailleurs, les membres de Jazz Quart mettent également tous leurs efforts dans la réalisation de leur premier album. Effectivement, les mélomanes pourront avoir un avant-goût de ce projet pendant le concert car quelques morceaux figurant dans l’opus y seront joués. Par ailleurs, la sortie du disque est prévue cette année. Une promesse qu’Ivenco fait aux amateurs de ce genre musical et particulièrement du groupe. D’autres titres vont également composer le répertoire. Malalanirainy sera elle aussi, de la partie pour la petite touche féminine. Cette dernière a toujours accompagné les quatre mousquetaires du Jazz durant presque tout leur parcours. Un groupe à suivre de près !
Tahiana Andrianiaina

Fil infos

  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs
  • Représentations extérieures de Madagascar - 18 postes d'ambassadeur, trois représentants permanents, trois consulats généraux  à pourvoir
  • Tagnamaro - Une belle économie pour la caisse publique
  • Politique Générale de l’Etat - Un milliard d’ariary pour chaque région
  • SPAT Toamasina - Le DG victime de dénigrements

La Une

Editorial

  • Ntsay, le maestro !
     Au fil des jours, des semaines et mois, Ntsay Christian se confirme de façon incontestée à son poste. Qui aurait cru que cet ancien haut fonctionnaire du Bureau international du Travail (BIT)  en poste à Antananarivo serait encore là où il est, au palais de la Primature à Mahazoarivo. Nommé le 4 juin 2018 en tant que Premier ministre de « consensus », ce natif du grand Nord, 58 ans révolus, à la surprise générale, maîtrise les arcanes de l’Administration. Normalement, prévu pour ne durer que le temps d’organiser l’élection présidentielle anticipée, Ntsay y reste toujours un an et deux mois après et contre toute attente son aura augmente imperturbablement en envergure. Le mouvement des « 73 députés pour le changement » en avril 2018 porta un coup fatal pour le régime HVM de Rajaonarimampianina Hery. Trop habitués à … taper contre tout mouvement de contestation, Rajao et ses acolytes commirent l’irréparable ce jour…

A bout portant

AutoDiff