Publié dans Culture

Mazav’al Run - Courir en pleine nuit avec des accessoires illuminés !

Publié le mardi, 12 juin 2018

La célébration de la fête nationale approche à grands pas. Sortir entre amis ou en famille pour regarder des podiums est devenu une habitude pour les amateurs de la fête. Pourtant, à cause de l’insécurité qui règne dans la Capitale, bon nombre de  parents n’osent plus emmener leurs enfants pour faire la fête. Cependant, pour  satisfaire les enfants, les adolescents et les parents, Okalou rassemble dans un cadre unique et sécurisé tous les aspects de la fête nationale. La 2e édition du festival Mazav’al Run aura lieu  le samedi 16 juin prochain au stade annexe Mahamasina.

C’est une course nocturne la plus colorée et la plus festive de Madagascar. Sans discipline, ni concours, chaque participant avance à son rythme. Pourtant, il y a des univers lumineux et ludiques qu'il faut traverser pour en ressortir amusé et joyeux. Après la course, les participants sont attendus à une soirée électro avec l’animation lumière, ambiance Dj,  show ou encore la danse. « Pas question d'être le plus rapide mais simplement de s’amuser de façon très... illuminée! On participe pour le simple plaisir de courir, ou de marcher mais aussi de faire la fête et de partager un moment unique en brillant la nuit », avance le responsable de l’évenement. Et de poursuivre « On court et on danse la nuit, maquillé et déguisé avec, tout au long de l’aventure, différents univers à traverser: des projections, des tunnels avec des motifs... Les participants sont invités à se déguiser avec leurs accessoires fluo les plus cool pour briller dans la nuit.
 Recueillis par Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes
  • Conjoncture politique - Les Nations Unies appellent au renforcement du dialogue
  • Mahafaly Solonandrasana à la Primature - La gabegie au quotidien !
  • Sortie de crise définitive - Place aux élections
  • Ministère de la Communication - Riana Andriamandavy VII, l'indésirable

Editorial

  • Au boulot !
    Et maintenant, au travail. Sauf quelques rares exceptions, tous les Départements ministériels ont effectué les passations de service nécessaires pour que les nouveaux désignés puissent entrer en fonction. Certes, pour certains cas à problèmes dont on connait les raisons, les syndicats suivis de l'ensemble du Personnel du ministère concerné ne baissèrent pas les bras. En fait, il s'agit pour la plupart des « nouveaux-anciens » patrons ou des redoublants dont la réputation fait honte à l'intégrité et à la crédibilité de la haute charge de l'Etat. Leur présence effective au nouveau Gouvernement viole la teneur de la Décision du 25 mai de la HCC.

A bout portant

AutoDiff