Publié dans Culture

Festival Sômarôho 2019 - Des offres spéciales Telma pour l’île aux parfums

Publié le vendredi, 26 juillet 2019

Découvrir  Madagascar  via le festival Sômarôho à travers le privilège Konka avec Telma. Du 1er au 04 août  prochain, dans le cadre  de la 6ème édition de ce festival, l’opérateur Telma va mettre à disposition des  offres spéciales. Selon Mirana Razakamahefa, responsable partenariat  auprès de Telma Madagascar, l’offre « First »  qui consiste à effectuer des appels et se connecter à l’internet est dédiée à cette occasion aux habitants de Nosy Be. « La  population peut doubler son appel et naviguer plus sereinement afin de partager les bons moments du festival en servant des bonus offerts », précise-t-elle.  

D’après toujours l’explication de Razakamahefa Mirana, étant  sponsor officiel, avec l’offre  MVola, les  abonnés vont pouvoir  passer leurs réservations aux différents concerts sans difficultés. En outre, une zone Wi- fi est mise en place dans l’espace VIP durant les 4 jours de festivité. De plus, les gagnants des activités sportives à savoir le morengy, le football  inter-quartiers à Dzamandzar, le marathon Lomay Sakalava ou encore les  courses de pirogue vont être primés.  Des smartphones best-sellers seront offerts par Telma pour récompenser les plus méritants.  

Tout est prêt à J-5

Nous n’attendons plus que les artistes malagasy et internationaux. Tel a été le propos de Botralahy Perkins premier responsable  du festival Sômarôho lors d’une conférence de presse qui s’est tenue jeudi dernier à Andraharo. A quelques jours de l’ouverture officielle du festival Sômarôho, les organisateurs entrent dans la dernière ligne droite notamment l’accueil des personnes en charge de l’animation musicale. Pour accueillir les 70 000 personnes attendues à cette édition 2019, les fameux concerts invitent cette année, Jaojoby, Black Nadia, Big Mj  ou encore Diamond Platnumz et Flavour. 

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff