Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Dossier

Michel D. Ramiaramanana - « La visite par les classes moyennes est un réel succès »

Publié le dimanche, 26 mars 2017

A l’issue de la deuxième édition du salon Asia-Io, Michel D. Ramiaramanana, président du comité d’organisation de l’évènement au sein de l’agence « Première ligne », a tenu à appuyer le réel succès du salon. Celui-ci s’est particulièrement distingué par la visite d’un grand nombre d’individus issus de la classe moyenne et de la mobilisation d’un grand nombre de jeunes.

 

La Vérité : Monsieur le président, quelles sont vos appréciations de ces quatre jours du salon Asia-Io ?

Michel D. Ramiaramanana : On a constaté que l’action marketing sur la distribution des invitations 0 ariary a été véritablement efficace. Nous avons vu une augmentation de 35% des visiteurs en seulement deux jours, et cela se traduit comme une augmentation sur tous nos évènements : Fim, Salon de l’habitat, Enjoy… Et quand nous avons effectué un sondage sur la qualité des visiteurs, nous avons remarqué que la visite des classes moyennes a été renforcée, et ce pour la première fois à un salon international dans la Grande île. Cela est pour nous un réel succès : nous avons pu convaincre les classes moyennes d’aller à la découverte de foires internationales. D’autre part, nous avons appris que des participants ont fait des ventes inhabituelles. L’Air Mauritius a vendu beaucoup de billets. Il n’y avait pas pensé. Hyundai a réussi à vendre des voitures et des moteurs hors-bords.

 La Vérité : Nous avons également remarqué une forte mobilisation des jeunes. Vos appréciations ?

Michel D. Ramiaramanana : Oui, en effet, et c’est  d’ailleurs la première fois qu’autant de jeunes se mobilisent. Nous pouvons dire que les jeunes sont véritablement convaincus de se mettre au diapason du développement économique annoncé. Samedi, il y a eu un grand nombre de jeunes qui sont venus assister à la conférence sur les zones économiques exclusives.

La Vérité : Des mots particuliers ?

Michel D. Ramiaramanana : Nous tenons à remercier premièrement les visiteurs, puis les exposants et les chancelleries qui ont fait de gros efforts et qui vont aussi développer leurs efforts pour la prochaine édition. Nous sommes reconnaissants de la mobilisation des ministères pour aller à la rencontre du public. Ils ont pu expliquer leur politique. Et puis après, c’est aux visiteurs de voir s’ils sont d’accord ou non…

Tiasoa Samantha

Fil infos

  • Remaniement - Les natifs du Nord souhaitent intégrer le prochain Gouvernement
  • Premier ministre Christian Ntsay - Deux fois reconduit
  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française

La Une

Editorial

  • Choix judicieux et responsable
    Selon la tradition républicaine, pour le respect  de la Constitution et en vertu de la démocratie, le Premier ministre Ntsay Christian a remis dans la journée du jeudi sa démission, tout le Gouvernement avec, auprès du Président de la République Rajoelina Andry Nirina qui l’a accepté dans la foulée. 24 heures après, l’Assemblée nationale, à travers la formation politique ayant obtenu le maximum des sièges, a proposé les noms du Premier ministre au locataire d’Iavoloha. Et ce dans le respect de l’article 54 de la Loi fondamentale.  Dès le lendemain, le Président de la République fait son choix en reconduisant au Palais de Mahazoarivo, Ntsay Christian. Jusque- là, le respect de l’Etat de droit marche à merveille. Un bon signe qui cautionne l’avenir meilleur, sous de bon augure ! C’est bien loin le temps où cet Art. 54 du Texte fondamental fut bafoué et violé par un régime dénué de l’éthique…

A bout portant

AutoDiff