Publié dans Dossier

Attentats en Occident - Les nouvelles machines à tuer des terroristes

Publié le vendredi, 08 septembre 2017

L'attentat du 11 septembre 2001 avec l'effondrement des tours jumelles de « World Trade Center » par des crashs volontaires d'avions de ligne, a ouvert un nouveau chapitre dans la panoplie des nouvelles armes utilisées par les terroristes pour frapper en Occident ou en Russie. A New York (Etats-Unis), le résultat de l'utilisation des avions suicides fut effroyable : 3 000 morts et 6 000 blessés.

Toujours ces deux dernières décennies, l'emploi de gaz mortels (Anthrax), les tirs aveugles sur des foules, les prises d'otages ou encore le recours à l'arme blanche, étaient aussi entrés dans les habitudes de ces terroristes.  Ces 5 dernières années, les auteurs de ces actes lâches et inhumains qui revendiquent leur appartenance à Daech ou à Al-Qaïda, et sans délaisser bien sûr l'utilisation des engins explosifs, ont encore trouvé un procédé simple mais particulièrement meurtrier. Après Nice (France) en 2016, le véhicule fonçant dans la foule est devenu le mode opératoire préféré des terroristes, comme à Berlin (Allemagne) ou Londres (Royaume-Uni), Montréal (Canada), Stockholm (Suède) ou dernièrement  Barcelone en Espagne. Ce type d'attaques pourrait cibler des bâtiments ou des endroits où un grand nombre de personnes se rassemblent - manifestations sportives, lieux de divertissement ou centres commerciaux - et permettre à des terroristes n'ayant pas accès à des explosifs ou des armes de mener des attentats. Mais la multiplicité des cibles rend le mode opératoire imparable. Et ce, d'autant plus que la propagande jihadiste a tellement infusé que d'autres mouvances s'approprient désormais le procédé.

New-York (Photo Igfm-Sn) : les attentats du 11 septembre 2001 sont les attentats les plus meurtriers jamais perpétrés depuis le début de l'Histoire. Ils ont causé la mort de 3000 personnes et   6 291  blessés. Les victimes viennent de quatre-vingt-treize pays. Dix-neuf terroristes détournent quatre avions de ligne. Deux avions sont projetés sur les tours jumelles du World Trade Center (WTC) à Manhattan (New York) et un troisième sur le Pentagone, siège du Département de la Défense, à Washington DC, tuant toutes les personnes à bord et de nombreuses autres travaillant dans ces immeubles. Les deux tours - dont les sommets culminent à un peu plus de 415 m de hauteur - s'effondrent moins de deux heures plus tard.
Madrid (Espagne) (photo : 20minutes.fr) : le 11 mars 2004, une série d'attentats à la bombe dans des trains de banlieue, avaient fait 191 morts et plus de 1 500 blessés.
Paris - Attentat du Bataclan (photo : interetpourtous) : Le 13 novembre 2015, trois commandos distincts de Daech ont déclenché une série de fusillades et d'attaques-suicides islamistes perpétrées dans la soirée à Paris, notamment au Bataclan où 90 personnes ont trouvé la mort et des dizaines d'autres ont été blessées.
Nice (Photo : blancheeurope.com) : L'attaque la plus meurtrière de ces dernières années reste celle perpétrée le 14 juillet 2016 sur la promenade des Anglais, à Nice. Au volant d'un camion de 19 tonnes, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, avait tué 86 personnes dont une mère de famille malgache de 32 ans et en avait blessé un peu plus de 450.
Stockholm (photo : Wikipedia.org) : En avril 2017, un attentat terroriste au camion-bélier avait été perpétré dans une grande rue piétonne du centre de Stockholm, la Drottninggatan. L'attaque avait fait 5 morts et 14 blessés. Le camion finissait sa course dans une entrée de magasin et son conducteur réussissait à fuir la scène de crime.
Page réalisée par Franck Roland

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle
  • Voyage en France - Marc Ravalomanana libre comme l’air !
  • Toamasina - Narson Rafidimanana refait surface
  • Investissement en 2018 - Madagascar au fond des abîmes
  • Journée d'assainissement - Initiative louable mais…
  • Marc Ravalomanana - « Rajaonarimampianina manque de personnalité et d’autorité »
  • Affaire 7 février - Marc Ravalomanana encourt une arrestation
  • Reconnaissance pour la gestion de la peste - La grosse blague de l’Oms
  • Dégâts du cyclone Ava - L’inertie et l’incompétence du régime mises à nu

Editorial

  • A quand ?
     Les choses commencent à bouger ailleurs. Les séismes du changement ébranlent les anciennes habitudes de certains pays.  En Arabie Saoudite, premier producteur mondial du brut (pétrole), un pays longtemps réputé d’être hermétiquement fermé à toute influence étrangère, notamment de l’Occident, commence à ouvrir, bien que timidement, les portes et enclenche des changements notables.  Entre autres, les femmes saoudiennes, depuis toujours ignorées, retrouvent, peu à peu considérés, leurs droits les plus élémentaires. Désormais, elles peuvent entrer au stade et voir des matches ; elles peuvent conduire, etc… En outre, le roi Salmane affiche sa détermination de moraliser la vie publique, surtout, dans les rangs de la famille royale. Personne « n’est plus » au-dessus de la loi.

A bout portant

AutoDiff