Economie

La Vérité (+) : Ambatovy organise régulièrement des journées portes ouvertes. Pour quelles raisons ?Lalaina Randrianarivelo (=) : « A travers les journées portes ouvertes que nous organisons tous les trois ou quatre mois à Antananarivo, Moramanga, Toamasina, nous voulons mettre en exergue qu’Ambatovy est la plus grande industrie de Madagascar. Une telle industrie apporte différents impacts économiques positifs pour le pays. Cette fois, Ambatovy organise des journées portes ouvertes à la Gare de Soarano du 1er au 9 avril. Il y a une certaine confusion entre retombée économique et celle financière. Nous essayons d’expliquer l’ampleur des retombées économiques d’une telle exploitation. L’exploitation de…
Appui au secteur de l’énergie renouvelable. La protection de l’environnement et le développement du secteur de l’énergie renouvelable semblent actuellement importants pour les dirigeants de la Grande île. Par conséquent, les chauffe-eaux non électriques sont exemptés de droit de douane depuis le début de cette année 2017, parallèlement à des dispositifs fonctionnant à l’énergie renouvelable tels que les panneaux solaires qui sont exemptés de ce droit depuis l’année 2011, comme l’a expliqué une responsable auprès de la Direction des douanes, avant-hier.

« Trophée entreprises Hec » - Les compétences locales à valoriser

Publié le vendredi, 31 mars 2017
L’association Hec (Hautes études commerciales) Paris Exed à Madagascar a présenté hier au siège de Dhl Ankorondrano les enjeux du développement de la formation « Executive Program Hec » à Madagascar et le concours baptisé « Trophée entreprises Hec ». Ce concours, dénommé « Trophée Bernard Ramanantsoa », est destiné à toutes catégories d’entreprise. Le concours vise à reconnaître les sociétes, notamment les Pme, à promouvoir les activités et réussites des entreprises tant au niveau national qu’international. C’est aussi une manière de valoriser l’entreprenariat à Madagascar.
« Tsara Komba Beach & Forest Lodge » est le premier hôtel à Madagascar et le 2e dans l’océan Indien sélectionné par « National Geographic’s Unique Lodges of the World » du magazine  « National Geographic ».
Appui aux productions des femmes et jeunes entrepreneurs. Une formation sur la normalisation et les normes sera donnée par l’association Réseau Normalisation et Francophonie (Rnf) aux candidats volontaires, notamment les jeunes et les femmes souhaitant investir dans différents secteurs de la production, et possédant ou voulant créer une entreprise.
Adoption de loi. La loi sur les Zones économiques spéciales (Zes) sera soumise à la session ordinaire de l’Assemblée nationale au mois d’avril prochain, sauf changement, d’après les explications de Johary Rajosefa, directeur des services aux investisseurs au sein de l’organisme « Economic Development Board of Madagascar » (Edbm).
Les partenaires techniques et financiers (Ptf), membres du groupe thématique « secteur privé, secteur financier et industries extractives » rassemblent les ambassades des Etats-Unis, du Japon, de Grande-Bretagne, de France, d’Allemagne, la délégation de l’Union européenne, l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel, l’Agence française pour le développement et la Banque mondiale. Ils se sont réunis et ont fait une déclaration conjointe sur le système « Advance Cargo Declaration » (Acd).

Fil infos

  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance
  • Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !
  • Rencontre avec les Tananariviens - Manifestation des députés Tim -Mapar maintenue
  • Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire
  • Conjoncture politique - Prédiction d’une semaine… « révolutionnaire » !
  • Ihanta Randriamandranto - « Non à l’anarchie, remettons de la discipline »
  • Rapport des députés du TIM et du MAPAR - Rendez-vous avec les Tananariviens ce samedi à l’Hôtel de ville
  • De Mahajanga à Vohipeno - Week-end noir de Hery Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Le mensonge d’Etat
    Richard Yung, sénateur français de « la république en marche », de passage au pays, déclarait à l’issue d’une interview qu’il avait accordée à un quotidien de la place que « la France n’a pas de candidat ». Une déclaration qui laissait évasifs et perplexes les analystes des relations existant entre la France et l’Afrique les cinquante dernières années. Certains même la qualifient de dilatoire. En fait, Mr Yung corrobore ce que le nouveau locataire de l’Elysée, Emmanuel Macron, annonçait devant les étudiants burkinabé à Ouagadougou le 28 novembre 2017 selon lequel « qu’il n’y avait pas de politique africaine de la France ».

A bout portant

AutoDiff