Economie

« Quatre étoiles mais de qualité Cinq étoiles ». Ce sont les mots utilisés par Ramon Puig Roches, directeur général de l’« Andilana Hotels & Resorts », une société qui investit dans la création de grands complexes hôteliers en Espagne, en France, aux Philippines et à Madagascar. L’hôtel Gran Urban, construit dans une même qualité et définition que les hôtels à Barcelone (Espagne), se trouve à Ambatonakanga.

« Bush House hotel » - Offre promotionnelle

Publié le mercredi, 19 octobre 2016
L’hôtel Bush House, situé sur le canal des Pangalanes, propose du 24 au 27 novembre prochain un « week-end wellness ». Package demi-pension, animation aquagym, relaxation, balades en forêt incluses, massage et yoga à la demande, transfert bateau,  possibilité de transport entre Antananarivo et Manambato sont proposés aux clients. Cet hôtel est certifié « Fair trade tourism » depuis septembre 2014.
 Telma inaugure deux nouveaux « Telma Shops » à Maintirano et Toamasina. Les clients sont N°1 chez cet opérateur téléphonique. Pour mieux les servir, ce dernier a inauguré au début de ce mois d’octobre le « Telma Shop Maintirano » et le « Telma Shop Streamliner » à Toamasina. 57 « Telma Shops » sont ainsi déployés dans tout Madagascar. Avec l’extension de son réseau, Telma mise sur un service de qualité et de proximité pour les clients de ces zones.
La banque Bni Madagascar est le sponsor officiel du Salon international de l’habitat 2016, lequel se tiendra au Parc des expositions Forello Tanjombato du 20 au 23 octobre prochain. Elle propose aux clients le crédit « taniko » pour l’acquisition de terrain, le crédit « tranoko » pour faciliter l’achat d’une maison, le crédit « tanànako » pour l’achat d’une parcelle de terrain et la construction d’une bâtisse, le crédit « orimbato » pour la construction de biens immobiliers, le crédit « fihoarana » pour les grands travaux et renovations.
L’Office national du tourisme de Madagascar (Ontm), Air Madagascar et deux tours opérateurs touristiques malgaches ont participé au Salon « Ttg Incontri », lequel s’est tenu à Rimini (Italie) du 13 au 15 octobre dernier. Il s’agit de la première participation de la Grande-Ile à cet événement. Ainsi, elle marque son retour en force sur le marché italien.
Depuis 2013, le Fonds mondial pour la nature (Wwf) a initié la création de réserve de poulpes dans la zone côtière du littoral Mahafaly, au sud-ouest de Madagascar. Des réserves temporaires de poulpes ont été créées au sein des comités de gestion dans plusieurs villages comme à Besambay, Tariboly, Beheloke, Ambola, Ampasimahanoro, Lovobato, Andomotse et Tariboly.
Un sondage effectué par la société de collecte et d’analyse d’informations Forrester a révélé que 39 % des gens partagent leurs expériences négatives en tant que clients avec leurs amis et leur famille. Ainsi, une mauvaise expérience du client auprès d’une société peut entraîner une érosion des opportunités d’affaires.

Fil infos

  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface
  • Ministères et institutions publiques - Les factures impayées de la JIRAMA ne seront plus acceptées
  • Grands travaux pour l'Emergence de Madagascar - Tous les feux sont au vert !
  • Protection des zébus - Les puces électroniques opérationnelles
  • Relations Inde -Madagascar - Un appareil de radiothérapie bientôt inauguré dans le pays
  • Législatives - Le TIM veut renverser le régime

La Une

Editorial

  • De bonne guerre !
    Le combat sinon la course bat son plein. On ne se fait pas de cadeau. A la guerre comme à la guerre, à la course comme à la course. Le semi-marathon pour siéger à Tsimbazaza entame sa dernière ligne droite.  La campagne électorale pour le scrutin des Législatives prendra fin ce samedi 25 mai. Il reste donc cinq jours aux quelque 800 candidats à convaincre leur électorat. Les 151 concurrents qui arriveront premiers gagneront les trophées et porteront chacun et chacune l’honorable titre de « Député de Madagasikara ». Mais avant tout, il faut batailler dur ! Globalement, les concurrents se répartissent en deux camps ou deux fronts. Le premier, le camp soutenant les candidats proches du régime IEM, présentés par « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMA). Ils couvrent les 119 Districts du territoire national. Le second, le camp que l’on pourrait qualifier d’adverse, regroupe les candidats de certaines formations politiques d’opposition…

A bout portant

AutoDiff