Economie

Suite aux incendies subis par quelques familles dans le quartier d'Ankasina, 67ha, la société Vivo Energy Madagascar, qui distribue et commercialise les produits et services Shell à Madagascar, leur a remis 130 lampes solaires. Ce don fait suite à la demande du chef de la Région d'Analamanga, Ndranto Rakotonanahary.
Cela fait environ un an que le Centre d’arbitrage et de médiation de Madagascar (Camm) prépare le colloque international sur l’arbitrage qui se tiendra du 18 au 20 octobre prochain. « L’appel à proposition auprès des spécialistes et universitaires faisait partie de la préparation du colloque », confie Johary Ravaloson, membre du comité d’organisation, secrétaire général du Camm.

Arbitrage - Un moyen pour réduire la corruption

Publié le jeudi, 06 octobre 2016
Le Centre d’arbitrage et de médiation de Madagascar (Camm) contribue à la lutte contre la corruption. En effet, selon les bailleurs de fonds, la clause du contrat entre les sociétés qui décident de recourir à l’arbitrage et à la médiation réduit les risques de corruption. L’arbitrage et la médiation étant des actes consensuels entre les deux parties concernées.
En moyenne, les étudiants ayant atteint le niveau « licence » prétendent un salaire de 600 000 ariary par mois contre 778 000 ariary pour les étudiants de niveau « master ». Les prétentions salariales des étudiants sortant de l’école supérieure polytechnique peuvent atteindre les 942 000 ariary par mois. Les entreprises qui rémunèrent le mieux, selon les étudiants, sont le groupe Star, Qmm, Ambatovy et la Banque centrale de Madagascar.
Un atelier sur la transparence dans les contrôles fiscaux des entreprises, organisé par « Transparency international-Initiative Madagascar » s'est tenu hier à l'hôtel Carlton, Anosy. Un projet de cet organisme a révélé en 2014 que les services fiscaux sont parmi les secteurs les plus exposés à la corruption.
Haval, la marque supérieure de Great Wall. Très appréciées à Madagascar, les automobiles chinoises de marque Haval sont uniquement commercialisées chez CT Motors, Andraharo. Une aubaine pour cette société qui a déjà réussi à commercialiser plusieurs modèles H2 et H9 dans la Grande Ile.
Lors du forum de l’Agoa (« African growth and opportunity act ») qui s’est tenu à Washington (Etats-Unis), le 26 septembre dernier, l’intégration de la sécurité et la santé des travailleurs dans tous les pays éligibles ont été débattues. Pour Madagascar, un Comité interministériel Agoa veille à la conformité des entreprises exportatrices aux conditions requises pour toute exportation sous le système Agoa vers les Etats-Unis.

Fil infos

  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface

Editorial

  • Le bon choix !
    A quelques encablures de la date fatidique du 27 mai, il faut mettre le paquet. Le régime IEM doit concentrer tous les efforts pour que le pays ne rate pas le coche. Un tournant décisif pour tous les Malagasy et une étape cruciale pour les tenants du pouvoir ! Tout dépend du choix intime de chacun dans le secret de l'isoloir. Cette fois encore, le verdict des urnes impactera sur l'avenir des 25 millions de Malagasy. En effet, un bon choix dans les urnes comblera le pays de la sérénité et de la prospérité.  

A bout portant

AutoDiff