Economie

Du 9 au 11 novembre, l’atelier de haut niveau des pays francophones sur le suivi des résultats de la 10ème conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (Omc) se tient à l’hôtel Colbert, Antaninarenina. Des experts de l’Organisation internationale de la Francophonie et ceux de l’Omc, ainsi que le ministère malgache du Commerce discutent de la mise en œuvre du programme.
Les inspections au niveau des Tribunaux n’avaient pas beaucoup d’mportance. Pour rétablir cette situation, le contrôle de gestion et de performance a été renouvelé. L’objectif est de lutter contre la gabégie dans l’administration. Un atelier de restitution de la mission pour la rédaction d’un guide des Tribunaux financiers a eu lieu hier au Motel, Anosy. 
« ElectriFI », le nouvel instrument de financement de l’électrification de l’Union européenne (Ue) est une facilité « capitale risque » innovante permettant de mobiliser, d’accélérer et de stimuler les investissements du secteur privé, ainsi que d’accroître et d’améliorer l’accès à l’énergie renouvelable, abordable et fiable dans les pays émergents et en développement.
Lors d’un « Tedx Talk » intitulé « Think net positive » à l’Université de Stirling, la directrice du « Biodiversity Initiative Forest Trends » et du « Business & Biodiversity Offsets Program », Kerry Ten Kate, a exposé la meilleure façon de concilier les projets d’investissement potentiellement préjudiciables avec la conservation de la biodiversité.
Les examens de recrutement au sein de la Direction générale du Trésor, prévus se dérouler les 10 et 11 novembre prochains, sont reportés les 25 et 26 janvier 2017. « Des logiciels de traitement et de correction des données nécessitent encore d’amélioration pour garantir la transparence et la fiabilité des résultats », souligne le directeur général du Trésor, Pierre Jean-Feno.
Le Centre d’études diplomatiques et stratégiques (Ceds) a pour objectif de contribuer au développement de Madagascar dans le cadre du renforcement des capacités nationales. Il permet aux cadres supérieurs de la fonction publique malgache et ceux du secteur privé de perfectionner leur connaissance en relations internationales sur les plans diplomatiques, économiques, commerciaux, juridiques.
« Tafita » évoque la réussite. La banque Bni Madagascar et les assurances Saham proposent aux parents l’assurance éducation « Tafita » pour assurer l’avenir des enfants. Il s’agit d’un capital qui vise à financer les études supérieures ou les épargnes des enfants en vue du démarrage d’activité professionnelle.

Fil infos

  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs
  • Représentations extérieures de Madagascar - 18 postes d'ambassadeur, trois représentants permanents, trois consulats généraux  à pourvoir
  • Tagnamaro - Une belle économie pour la caisse publique
  • Politique Générale de l’Etat - Un milliard d’ariary pour chaque région
  • SPAT Toamasina - Le DG victime de dénigrements

La Une

Editorial

  • Ntsay, le maestro !
     Au fil des jours, des semaines et mois, Ntsay Christian se confirme de façon incontestée à son poste. Qui aurait cru que cet ancien haut fonctionnaire du Bureau international du Travail (BIT)  en poste à Antananarivo serait encore là où il est, au palais de la Primature à Mahazoarivo. Nommé le 4 juin 2018 en tant que Premier ministre de « consensus », ce natif du grand Nord, 58 ans révolus, à la surprise générale, maîtrise les arcanes de l’Administration. Normalement, prévu pour ne durer que le temps d’organiser l’élection présidentielle anticipée, Ntsay y reste toujours un an et deux mois après et contre toute attente son aura augmente imperturbablement en envergure. Le mouvement des « 73 députés pour le changement » en avril 2018 porta un coup fatal pour le régime HVM de Rajaonarimampianina Hery. Trop habitués à … taper contre tout mouvement de contestation, Rajao et ses acolytes commirent l’irréparable ce jour…

A bout portant

AutoDiff