Economie

Nicolas Lehoucq, directeur régional pour l’océan Indien de la compagnie aérienne Corsair, a annoncé  l’ouverture de la liaison aérienne reliant Antananarivo-La Réunion depuis dimanche dernier. L’océan Indien est la principale zone d’activité de Corsair car cette localité représente 40 % de son chiffre d’affaires. De plus, cette compagnie est présente dans la Grande île depuis plus de 20 ans.
Cette année, la troisième édition du Festival des baleines, en partenariat avec l’Office du tourisme de Sainte-Marie, se déroulera du 8 au 16 juillet prochain à Nosy Boraha, île Sainte-Marie. Les ethnies seront mises en exergue durant cette édition. L’organisme « National Tourism Development » (Ntd) priorise la défense et la préservation des patrimoines nationaux. L’année dernière, Ntd a initié et organisé une exposition de produits artisanaux dont le but était de mettre en valeur l’artisanat local.
Créée en 2016, Bpw Madagascar (« Business & Professional Women Madagascar ») est une association de femmes entrepreneures et professionnelles exerçant dans différents secteurs d’activité. Membre de l’Organisme non gouvernemental Bpw International,
La société Rio Tinto Qmm a investi dans différents programmes d’appui au développement local pour sécuriser les investissements. Un cycle pilote de 18 mois a été mis en œuvre dans les huit Communes concernées par le projet minier Qmm (« Qit Madagascar Minerals ») durant les années 2013-2014.
Depuis mars 2016, la société d’exploitation pétrolière « Madagascar Oil » a arrêté de produire de l’huile lourde car la compagnie avait déjà un stock de 160 000 barils prêt à être commercialisé. Jusqu’à présent, elle n’avait pas encore vendu ces produits bien que la compagnie ambitionnait de satisfaire d’abord les besoins locaux,
 La Chambre de commerce et d’industrie France-Madagascar (Ccifm) compte actuellement 450 entreprises membres. Depuis l’année dernière, la formation fait partie des prestations les plus demandées. Cette année, la commission « formation » de la Ccifm planifie 50 sessions de formation, réparties en une trentaine de thèmes pouvant être programmés à la demande.
Une première dans le pays. Le Salon du chocolat et de la gourmandise qui s’est tenu samedi dernier à l’hôtel Carlton, Anosy, a été courronné de succès. Organisé par l’association caritative « Wednesday Morning Group », cet évènement  a drainé de nombreux visiteurs dès les premières heures de son ouverture. Ladite association se consacre à des activités dédiées aux populations défavorisées. Ce salon permettra d’aider les populations environnantes de l’axe Ankorondrano.

Fil infos

  • Traite de personnes vers l’Arabie Saoudite - Une passeuse condamnée à 5 ans d’emprisonnement
  • Problèmes de la JIRAMA - “Je prendrai mes responsabilités”, affirme le Chef d’Etat
  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »

Editorial

  • Le pacte gagnant
    L’union fait la force ! Cet adage populaire universel n’a jamais déçu. Il est valable à toute situation, à toute culture et à tout pays.  La force bat tous les obstacles et fait gagner à toute bataille ! Grâce aux efforts concertés des Alliés durant la Grande guerre (39-45) que les abominables forces nazies avaient pu être repoussées et écrasées. Les soutiens au candidat n° 4, Naina Andriantsitohaina, affluent. Des mouvements associatifs de toutes les sensibilités ou des régions différentes de l’île, des formations politiques de toutes tendances, des personnalités diverses, des élus (parlementaires ou autres) et de simples citoyens se décident à prêter main forte à Naina. Et d’autres vont encore venir.  

A bout portant

AutoDiff