Economie

Selon le rapport « Doing Business 2016 », une entreprise malagasy paie 8 % de moins d’impôt sur ses bénéfices à Madagascar qu’en Afrique subsaharienne. Le manque de ressources dans la Grande Ile se traduit par les faibles investissements dans le passé, surtout en matière d’informatique et de formation professionnelle. L’élargissement de l’assiette fiscale et le renforcement de la gouvernance interne ont contribué à l’amélioration des recettes fiscales.
Une convention de partenariat a été signée hier à Andraharo entre le groupe Sgs Madagascar ( Société générale de surveillance), la Gendarmerie nationale et le Rotary Club Antananarivo Tsimbaroa pour une prévention routière responsable et citoyenne. Ces entités distribueront 15 000 brochures dans le pays.
La compagnie minière d’Ambatovy, avec un investissement à hauteur de huit milliards de dollars, est l’un des rares fournisseurs en nickel et cobalt inscrits au « London metal exchange » (Lme) et cela constitue pour Madagascar une importante garantie sur le marché et la poursuite du projet. Portant une attention particulière aux Investissements directs étrangers (Ide), le ministre de l’Industrie et du Développement du secteur privé, Nourdine Chabani, a tenu à voir de visu le fonctionnement des usines d’Ambatovy, jeudi et vendredi derniers.
Le Guichet unique à l’exportation sis à Antanimena, espace Conquête, a ouvert ses portes le 29 juillet dernier. Cette nouvelle structure est ainsi fonctionnelle. Les départements ministériels qui y ont leurs représentants sont celui de l’Artisanat et de la Culture, le ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts, ainsi que celui du Commerce et de la Consommation.
La compagnie de transport et logistique internationale Dhl Madagascar a fêté sa décennie à Sambava, dans la Région de Sava. Une délégation conduite par le directeur général de Dhl Madagascar, Mamy Rakotondraibe, s’est déplacée dans cette localité pour célébrer cet anniversaire. A cette occasion, des travaux d’extension et de rénovation ont été entrepris au niveau de l’agence de la compagnie à Sambava.
« Malgré nos discussions avec l’Administration, les opérateurs industriels ne sont pas suffisamment entendus. Lors des dialogues "public-privé" par exemple, les avis du secteur privé sont recueillis mais leur concrétisation manque. Le ministère de tutelle ne dispose même pas d’un budget conséquent pour appuyer le développement de l’industrie », souligne Christian Rajaosafara, vice-président du Syndicat des industries de Madagascar, lors d’un atelier à Maibahoaka, ayant comme thème : l’industrie, moteur du développement.
La compagnie de transport et logistique internationale Dhl Madagascar a fêté sa décennie à Sambava, dans la Région de Sava. Une délégation conduite par le directeur général de Dhl Madagascar, Mamy Rakotondraibe, s’est déplacée dans cette localité pour célébrer cet anniversaire.

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff