Publié dans Economie

« Turkish Cargo » - Le Département fret de Turkish Airlines en pleine évolution

Publié le mercredi, 21 septembre 2016

Présent officiellement à Madagascar depuis le 15 décembre 2015 et lancé officiellement le 6 février 2016, Turkish Cargo représente le Département fret de la compagnie aérienne « Turkish Airlines » à travers son Gssa Cargo - M&C Aviation - agréé Iata.

En près de huit mois, ce département a réalisé un excellent parcours, avec un volume de l’ordre de 700 tonnes à l’exportation de janvier à août 2016.  Ce volume a été réalisé sur une fréquence de 3 vols hebdomadaires avec un Airbus 340 ou 330. Une partie de ce volume est composée de « Special cargo », relatif aux marchandises ne faisant pas partie du fret normal ou « General cargo », pour ne citer que les animaux vivants, les médicaments, les fruits et légumes, les marchandises dangereuses, les dépouilles mortelles, les marchandises valeureuses (pierres précieuses, ordinateurs), etc. d’après les explications reçues par les responsables.

Ce chiffre ne représente cependant qu’une partie du fret export aérien national, car « Turkish Cargo » se partage le marché avec d’autres compagnies qui ont déjà à leur actif des années d’existence à Madagascar. Mais dans une perspective d’évolution, « Turkish Cargo » pourra augmenter le volume de marchandises à exporter à partir du mois d’octobre prochain. En effet, la fréquence des vols de « Turkish Airlines » passera à 5 vols hebdomadaires afin de répondre à une demande croissante des clients de M&C Aviation, de « General sales and service Agent » de « Turkish Cargo » à Madagascar. « Comme chaque client a des besoins particuliers, nous les incitons à nous contacter ou venir directement en nos locaux sis à Talatamaty pour plus d’informations. Le traitement personnalisé des clients fait partie des extras que nous, M&C Aviation, pouvons les offrir », ont affirmé les responsables. 

Tiasoa Samantha

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff