Publié dans Economie

Eau de source de Star - Modification de format

Publié le mercredi, 26 octobre 2016

Le Groupe Star s’engage à réduire la consommation de Pet (polyéthylène téréphtalate), une matière plastique utilisée essentiellement pour la fabrication des bouteilles d’eau de source. Parmi ses 25 marques déclinées en plus de 70 références figurent deux marques d’eau de source majeures et leaders, entre autres Eau Vive et Cristalline.

Eau Vive existe depuis 46 ans, sous deux formats et packaging : en Pet 50cl et 150cl. Cristalline est déclinée en trois formats et packaging : Pet 100cl, 150cl et 200cl. Ces marques sont produites et embouteillées à l’usine Sema Eau Vive, située sur le massif d’Andranovelona. Dans un souci d’amélioration continue et de développement éco-responsable, les eaux de source du Groupe Star sont produites avec un bouchon réduit appelé communément « shortneck », c’est-à-dire que la hauteur du goulot de chaque bouteille, toutes références confondues, est légèrement réduite de 6 mm.

Une modification positive et écologique qui aura pour avantage de diminuer les déchets plastiques à hauteur d’environ 144 tonnes par an.

 

D.H.R.

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff