Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Economie

Centre d’études diplomatiques et stratégiques - Rentrée académique 2016-2017

Publié le mercredi, 09 novembre 2016

Le Centre d’études diplomatiques et stratégiques (Ceds) a pour objectif de contribuer au développement de Madagascar dans le cadre du renforcement des capacités nationales. Il permet aux cadres supérieurs de la fonction publique malgache et ceux du secteur privé de perfectionner leur connaissance en relations internationales sur les plans diplomatiques, économiques, commerciaux, juridiques.

Il organise aussi plusieurs formations en leadership, management ou en évènementiels culturels. Le Ceds publie des études et colloques internes avec ses auditeurs. Chaque promotion annuelle réunit des diplomates, décideurs, ambassadeurs, directeurs généraux,…

Conférence sur la sécurité

Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (Onu) a pour objectif d’assurer les répressions par rapport à des crimes graves comme les actes de génocide ou de violation grave du droit humanitaire. Cet organe peut saisir la Cour pénale internationale (Cpi). Selon le Professeur émérite des Droits internationaux à l’Université de Paris-Sud, Professeur au Ceds Paris et conférencier à l’Ecole militaire de Paris, Daniel Dormoy, neuf sur dix décisions prises au niveau de cette Cour portent sur des affaires africaines.

« En ce qui concerne Madagascar, aucune affaire le concernant n’a été soumise à la Cpi, et le pays n’a déposé aucune plainte », avance le Vice-amiral, Lucien Rakotoarisoa, directeur de Cabinet du Secrétariat d’Etat auprès du ministère de la Défense nationale chargé de la Gendarmerie nationale. L’ouverture de l’année académique 2016-2017 de la 13ème promotion du Ceds de Madagascar a été marquée par une conférence sur les compétences du Conseil de sécurité en matière de répression pénale internationale, une conférence qui s’est tenue au Café de la Gare, Soarano.

D.H.R.

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

La Une

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff