Publié dans Economie

Bmce Bank of Africa Maroc - Intensification de la coopération avec Madagascar

Publié le vendredi, 25 novembre 2016

Le président-directeur général (Pdg) de la Bmce (Banque marocaine du commerce extérieur) Bank of Africa Maroc, Othman Benjelloun a signé un accord de partenariat de 300 millions usd avec le président du Groupe Sipromad, Ylias Akbaraly. Le Groupe Sipromad compte plus de 25 sociétés ayant des intérêts dans le commerce et la distribution en industries, les nouvelles technologies, la télévision numérique, le tourisme, la finance, l’aviation, l’énergie, l’agrobusiness, le tabac, l’immobilier et les produits pharmaceutiques. Il possède un portefeuille immobilier de plus de 200 propriétés résidentielles et commerciales réparties dans tout Madagascar.


Le président du Groupe Sipromad, Ylias Akbaraly, a déclaré : « C’est un partenariat Sud-Sud. Il s’agit d’un partenariat entre les entreprises africaines pour développer leurs activités en Afrique ! Je crois à la diversification. Depuis que nous avons diversifié nos activités, nous sommes passés d’une société avec un chiffre d’affaires annuel de 20 000 dollars à 150 millions de dollars. Ce partenariat nous aidera à percer de nouveaux marchés en Afrique et à y développer nos activités ».


Le Groupe Sipromad opère dans six pays d’Afrique et espère doubler sa présence dans le continent au cours des cinq prochaines années. Il a également signé un accord avec le Groupe Banque Populaire dans le cadre d’un partenariat stratégique.


Lors de sa rencontre avec le ministre des Finances et du Budget, Gervais Rakotoarimanana, Othman Benjelloun, Pdg de la Bmce Bank, a affirmé : « Nous sommes ici pour des décades, des engagements à long terme ». Il a affiché une volonté d’accompagner le développement économique du pays à travers des services financiers pour les particuliers, les entreprises et l’Etat. La banque Bank of Africa, filiale de la Bmce à Madagascar, finance les activités agricoles ainsi que les petites et moyennes entreprises pour améliorer les chaînes de valeur.
D.H.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff