Publié dans Economie

Cyclone Enawo - L’industrie du transport aérien à la rescousse

Publié le mardi, 14 mars 2017

Suite au passage du cyclone Enawo dans la Grande île et aux dégâts considérables apportés par cette intempérie, tous les acteurs de l’industrie se sont mobilisés pour apporter leurs contributions. Ainsi, sous l’impulsion de l’autorité de l’Aviation civile de Madagascar (Acm) et sous l’égide du ministère des Transports et de la Météorologie, tous les acteurs de l’industrie dont notamment les compagnies aériennes, les centres de formation, les prestataires de service (« handler » ou « catering »), ainsi que les services de l’Etat opérant dans les aéroports et les gestionnaires d’aéroports, se sont mobilisés pour apporter leurs contributions à l’échelle des dégâts constatés.

La contribution de l’industrie du transport aérien s’est divisée en deux parties. La première consiste au transport par avion des dons, la deuxième partie est le transport des produits de première nécessité : couvertures, lampes solaires, purificateur d’eau, riz, pâtes alimentaires. Ces dons ont été remis officiellement au Bureau national de gestion des risques et catastrophes (Bngrc), hier, aux locaux de l’Aviation civile de Madagascar (Acm) à Ivato. « La situation requiert ainsi notre solidarité et nous avons le devoir de contribuer au redressement de la situation », a affirmé le communiqué de presse, hier. Le premier décollage de l’avion transportant des dons a eu lieu à 10 heures à destination de Maroantsetra.
Tiasoa Samantha

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

La Une

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff