Publié dans Economie

Elevage et agriculture - Les Néerlandais veulent investir à Madagascar

Publié le mercredi, 15 mars 2017

Investissement. Les opérateurs néerlandais sont intéressés à investir dans la Grande île. Il s’agit d’investissement dans les secteurs de l’élevage et de l’agriculture, particulièrement les filières « zébus » et « pommes de terre », comme l’a expliqué le ministre malagasy de l’Agriculture et de l’Elevage, Rivo Rakotovao, hier, lors de la visite de l’ambassadeur des Pays-Bas dans les locaux du ministère à Anosy.

D’après les observations des investisseurs néerlandais, Madagascar possède un énorme potentiel dans ces deux filières. Une collaboration avec le ministère de tutelle, mais également avec des sociétés et des paysans opérant dans ces secteurs, figure parmi les perspectives de collaboration entre l’Etat malagasy et l’Etat néerlandais. « Ces investisseurs opèrent déjà dans plusieurs pays dont notamment l’Afrique de l’Est. Ils pourraient aider notre pays à s’ouvrir sur le marché international, notamment pour la filière "pommes de terre" sur laquelle Madagascar a mis un accent et investi de gros efforts récemment. Nous devons d’ailleurs exporter dans les îles voisines, mais la qualité doit encore être renforcée », a justifié le ministre. Selon ses propos, une collaboration avec les investisseurs néerlandais ne seraient que bénéfiques pour la Grande île, notamment en termes de « renforcement de qualité ». Une possibilité d’exportation de pommes de terre et de la viande de zébu au Pays-Bas s’ouvre également à notre pays.

Quid sur la protection des ressources

Les opérateurs néerlandais exigent toutefois le maintien de la bonne gouvernance et surtout le renforcement de la protection des ressources naturelles malgaches. En effet, parmi les obstacles au développement des investissements et à l’arrivée des investisseurs dans la Grande île figurent la mauvaise gouvernance et la faiblesse de la protection des ressources naturelles. La fuite des ressources naturelles étant un des principaux problèmes auxquels le pays doit faire face actuellement, tant dans les secteurs agricole, extractif et minier, marin et même environnemental. L’ambassadeur néerlandais, Jaap Frederiks est actuellement dans nos murs dans le cadre du dialogue politique au niveau de la Primature qui aura lieu ce jour entre Madagascar et l’Union européenne. Il a ainsi visité le ministère de l’Agriculture, hier.
Tiasoa Samantha

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle
  • Voyage en France - Marc Ravalomanana libre comme l’air !
  • Toamasina - Narson Rafidimanana refait surface
  • Investissement en 2018 - Madagascar au fond des abîmes
  • Journée d'assainissement - Initiative louable mais…
  • Marc Ravalomanana - « Rajaonarimampianina manque de personnalité et d’autorité »
  • Affaire 7 février - Marc Ravalomanana encourt une arrestation
  • Reconnaissance pour la gestion de la peste - La grosse blague de l’Oms
  • Dégâts du cyclone Ava - L’inertie et l’incompétence du régime mises à nu

Editorial

  • A quand ?
     Les choses commencent à bouger ailleurs. Les séismes du changement ébranlent les anciennes habitudes de certains pays.  En Arabie Saoudite, premier producteur mondial du brut (pétrole), un pays longtemps réputé d’être hermétiquement fermé à toute influence étrangère, notamment de l’Occident, commence à ouvrir, bien que timidement, les portes et enclenche des changements notables.  Entre autres, les femmes saoudiennes, depuis toujours ignorées, retrouvent, peu à peu considérés, leurs droits les plus élémentaires. Désormais, elles peuvent entrer au stade et voir des matches ; elles peuvent conduire, etc… En outre, le roi Salmane affiche sa détermination de moraliser la vie publique, surtout, dans les rangs de la famille royale. Personne « n’est plus » au-dessus de la loi.

A bout portant

AutoDiff