Publié dans Economie

Services récréatifs - Baisse des employés affiliés à la Cnaps

Publié le mercredi, 19 avril 2017

Tourisme et loisirs. Le taux des employés du secteur des services récréatifs, notamment le secteur du tourisme et des loisirs, affiliés à la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps) a considérablement baissé en 2016. De 2015 à 2016, l’effectif est passé de 4 399 à  3 362.

Le taux est ainsi descendu à -23,6 %, selon les chiffres du Tableau de bord économique numéro 26 de l’Institut national des statistiques (Instat) de janvier 2017.  Cette baisse d’effectif a été la plus flagrante en 2016, si l’on considère l’évolution mensuelle des travailleurs nouvellement affiliés à la Cnaps depuis janvier 2015. Selon les explications d’un propriétaire de centre de loisirs, cette baisse pourrait s’expliquer par le fait qu’il n’y ait pas eu de recrutement de nouveaux employés depuis plus de trois ans maintenant. « Ce sont les mêmes personnes qui sont affiliées à la Cnaps. Il n’y a pas eu de nouveaux employés », a expliqué le responsable. Les employés des services récréatifs peuvent comprendre les guides touristiques, les maîtres-nageurs, les maîtres d’espaces de loisirs, les serveurs et barmen, les femmes de chambre, etc. La plupart de ces employés doivent surtout travailler de nuit, durant les week-ends et les jours fériés, et avec des heures de travail ne se limitant pas à 8 heures par jour. Les employés de ces secteurs semblent cependant être des laissés-pour-compte. Ces gens travaillent dans des conditions difficiles depuis plusieurs années, avec un salaire qui peut parfois être en dessous du salaire minimum d’embauche (Sme), s’élèvant actuellement à  144 000 ariary. L’affiliation à la Cnaps est la procédure d’enregistrement du travailleur auprès du centre permettant l’obtention de la carte de travail dans laquelle est inscrit le numéro du travailleur. Ce numéro est unique pendant toute la vie professionnelle du travailleur.  Dès le premier jour de travail auprès d’une société, ou dans les 15 jours si l’entreprise vient d’être créée ou acquise, tout employé doit être déclaré à la Cnaps par l’employeur au moyen d’un avis d’embauchage. Dans le cas où une personne travaille auprès de deux ou plusieurs employeurs, elle doit être déclarée par ces derniers.

Tiasoa  Samantha

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Marc Ravalomanana - Des déplacements sous surveillance
  • Peste - Deux nouveaux décès à Toamasina
  • Exploitation forestière illicite - Le sort de l’élu du Menabe très attendu
  • Assemblée des Nations unies - Rajaonarimampianina snobé par les grands chefs d’Etat
  • Double kidnapping d’Arnaud et d’Annie - La vérité attendue à partir de ce jour
  • Syndicats magistrats - greffiers - Grève générale et illimitée décrétée
  • Retouche de la Constitution - Une mission du futur président élu selon Camille Vital
  • Corruption et abus de fonction à Morondava - Un officier supérieur et un élu dans le viseur de la justice
  • Conjoncture socio–économique - Le régime se limite aux promesses trimestrielles
  • Expulsion de l'île Juan de Nova - Plainte des pêcheurs malagasy contre la marine française

La Une

Editorial

  • Aux abois !
    Le régime HVM de Rajaonarimampianina se trouve coincé. Une situation désespérée et diamétralement opposée avec le discours pompeux prononcé d’il y a quelques jours sur le haut de la tribune des Nations Unies. Les réalités vécues sur terrain contrastent, en tout point de vue, aux déclarations, parfois insensées, clamées par nos dirigeants à l’extérieur du pays. Des fois, ils oublient que la plupart de ces pays qu’ils visitent ont des chancelleries bien représentées sur place. De par leur insane manière de voir et de gérer les choses, surtout de leur entêtement à continuer sur des fausses et dangereuses pistes, tout va de travers dans le pays. Les gros ennuis s’accumulent et  la population végète dans des conditions de vie misérables.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff