Publié dans Economie

Observatoire du délai de dédouanement « on line » - Pour plus d'efficacité

Publié le mardi, 16 mai 2017

L'Observatoire du délai de dédouanement « on line » permet de faire un suivi en temps réel des opérations commerciales au sein d'un service dédié à la douane. Il a pour objectif  principal le suivi des déclarations en douane dans le temps et dans l'espace et de faire respecter des objectifs en termes de délai.

Ce dispositif est accessible à travers une plateforme web et il témoigne de l'engagement de la douane pour la modernisation et le professionnalisme. Il s'agit d'un outil qui offre la possibilité de suivre en temps réel les différentes étapes du dédouanement. Ce mécanisme favorise également l'adhésion et la participation de toutes les parties prenantes au dédouanement. Il contribue à l'amélioration de l'efficacité, de la rapidité du dédouanement tout en garantissant la proactivité des intervenants dans le processus. La mise en place de l'Observatoire du délai de dédouanement en ligne fait partie de la modernisation de l'administration des douanes.  Dans le cadre de l'application de la Convention de Kyoto révisée, l'administration des douanes de Madagascar a constaté que la rationalisation et la simplification des procédures de dédouanement bénéficient aux importateurs, aux exportateurs et à l'économie nationale. Pour déterminer le degré d'efficacité des opérations douanières habituelles et celui des procédures simplifiées, l'administration des douanes de Madagascar, en collaboration avec les entités concernées, procèdent régulièrement à la mesure du temps moyen qui s'écoule entre l'arrivée des marchandises et les différentes étapes du dédouanement jusqu'à leur mainlevée, tout cela par le biais de l'Observatoire du délai de dédouanement. Cet observatoire permet d'analyser, à partir des mesures du délai de dédouanement, dans quelle(s) partie(s) du processus de dédouanement des marchandises existe-t-il des problèmes, et à déterminer leur nature, leurs motifs ainsi que les solutions éventuelles y afférentes.

D.H.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Corruption dans l’administration - Un maire et un géomètre sous détention provisoire
  • Destitution de Robert Mugabe - Leçon à retenir pour les Présidents amoureux !
  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens

Editorial

  • De façon draconienne !
     Les grands pays occidentaux, au tout début de l’industrialisation et du grand boum des activités industrielles entre les 18e et 19e siècles, furent des pays d’accueil. En effet, la révolution industrielle qui exigeait pour une pleine expansion et une rentabilité rapide demandait une main-d’œuvre abondante et …moins chère. Les Etats-Unis, l’Angleterre et la France, à titre d’exemple, recevaient à bras ouverts les migrants arrivés sur leurs sols.

A bout portant

AutoDiff