Publié dans Economie

Recherche de nouvelles opportunités - Des nouveaux participants à la Fim

Publié le jeudi, 18 mai 2017

La Foire internationale de Madagascar (Fim) compte cette fois-ci de nombreux nouveaux exposants en quête de nouvelles opportunités d’affaires et de développement commercial. C’est par exemple le cas de la société Omkara venue de l’île Maurice. Cette entreprise mauricienne a entendu dire que la Fim est un grand évènement international et pour trouver de nouveaux clients, elle a fait le déplacement dans la Grande-île. La société Omkara est spécialisée dans la fabrication de bijoux portés à la main que ce soit en or, en argent, en platine ou en diamant. Elle est connue par la création de pièces uniques.

La société « Openflex.cloud », située à Androhibe, quant à elle, est spécialisée dans la vente et l’achat de logiciel de gestion de produits, de caisse des entreprises, de gestion des stocks, de comptabilité,… C’est la première fois également qu’elle participe à cet évènement. Fondée il y a environ trois ans, cette société veut promouvoir ses nouveaux produits durant la Fim. Le logiciel de gestion fonctionne en ligne. Les principaux clients de l’entreprise sont les particuliers, les entreprises, les commerçants,… Quant à l’entreprise « Ny Tranoko », sise à Nanisana, spécialisée dans les travaux de boiserie et la construction immobilière, notamment les palissandres, sa participation à la Fim est également une grande première.  Créée il y a près de cinq ans, elle a déjà participé auparavant au Salon de l’habitat de Madagascar. 

« Eco Malagasy Plast », une entreprise sise à Soanierana, fait du recyclage de déchets en plastique notamment les bouteilles et sacs afin de reconstruire, économiser et promouvoir le développement durable. Les déchets en plastique sont transformés en gasoil artificiel, en pavet autobloquant, en briques. « Eco Malagasy Plast » participe pour la première fois à la Fim et propose à ses visiteurs une réduction de prix de ses produits avec des possibilités de commande. L’originalité, le poids, la qualité et la longévité distinguent ses produits.

D.H.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Affaire Houcine Arfa - Les pénitentiaires demandent la libération de leurs pairs
  • Insécurité - Le propriétaire de « Kalidas » kidnappé en plein jour !
  • Décès de Léon Rajaobelina - La Présidence humiliée !
  • Présidence de la République La crise de confiance étalée au grand jour
  • Affaire Houcine Arfa - « Que le Bianco se saisisse des dénonciations ! »
  • Perception de droit de visa par Ametis - Un détournement de deniers publics
  • Calendrier des élections- Un suspense inquiétant
  • Trafic de personnes vers la Chine - Une fille malgache vendue à 24 millions d’ariary
  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle

Editorial

  • Irrécupérables !
     Pour la énième fois, en début de semaine, les étudiants de l’Université d’Ankatso étaient sortis de leurs gonds. Effectivement, ils s’émancipèrent de leur domaine, l’université, pédagogiquement parlant, pour exprimer publiquement et ouvertement leur vive colère. Il y a eu des échauffourées avec les Forces de l’ordre. En cause, le faux bond du Ministère de tutelle. Rappel des faits, le week-end dernier, à l’issue d’une houleuse réunion entre les représentants, d’une part, du Ministère de l’Enseignement Supérieur (Mesupres) et ceux des étudiants, de l’autre, relative au paiement des bourses, il a été convenu que les responsables du Mesupres afficheront, sans faute, le lundi prochain le calendrier des paiements des bourses. Rendez-vous que les gens du Ministère ont, tout simplement, raté. Et les techniciens du Mesupres se rabattent au cataclysme naturel (Ava) pour se dédouaner.

A bout portant

AutoDiff