Publié dans Economie

Entreprenariat - Valorisation du genre féminin

Publié le dimanche, 16 juillet 2017

Le genre féminin s’impose de plus en plus dans le monde de l’entreprenariat. Avec ce monde qui évolue à une vitesse grand V, la femme est rendue égale à l’homme et arrive même à prendre les devants dans la direction mais également dans la création d’entreprise. A Madagascar, même si les femmes sont considérées comme des personnes fragiles, elles sont pourtant vraiment dures en affaires. C’est dans ce sens que la 5è édition de Startup Dating mettant en avant les femmes entrepreneurs aura lieu le 4 août prochain au Café de la Gare Soarano en adhérant au thème de l’entreprenariat féminin.

Durant l’évènement, dans la première partie, ces femmes actives vont présenter une à une  sous forme d’un pitch de 3 minutes leurs startups et se soumettront à une série de questions-réponses pour satisfaire au mieux les parties prenantes. Pendant la deuxième partie, les participants pourront élargir leurs réseaux professionnels avec le « Startup Dating ». Les organisateurs pensent diviser les participants en petits groupes de 15 personnes qui pourront effectuer différents échanges en prenant la parole à tour de rôle. Après avoir échanger 20 minutes de discussions et de débats, une cloche sonnera et les groupes seront échangés. Le but étant de rencontrer le plus de personnes possibles pour une soirée pour étoffer son répertoire. Et pour la dernière partie, les participants auront la possibilité de discuter avec les personnes de leur choix et selon leurs propres intérêts. Cet évènement est surtout organisé à l’encontre des startups à la recherche de financements, d’accompagnements ou de partenariats et même de clients potentiels, des investisseurs voulant financer des entreprises à forte potentialité ou encore des entrepreneurs en quête de collaboration. Dans  ce sens, tout acteur économique aura la possibilité de tirer profit de cet évènement. Et comme ce sont les femmes qui sont mises en avant, les autres femmes entrepreneurs pourront s’inspirer des présentations qui vont se faire pour dresser leur propre startup.
Propos recueillis par Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff