Publié dans Economie

Entreprenariat - Valorisation du genre féminin

Publié le dimanche, 16 juillet 2017

Le genre féminin s’impose de plus en plus dans le monde de l’entreprenariat. Avec ce monde qui évolue à une vitesse grand V, la femme est rendue égale à l’homme et arrive même à prendre les devants dans la direction mais également dans la création d’entreprise. A Madagascar, même si les femmes sont considérées comme des personnes fragiles, elles sont pourtant vraiment dures en affaires. C’est dans ce sens que la 5è édition de Startup Dating mettant en avant les femmes entrepreneurs aura lieu le 4 août prochain au Café de la Gare Soarano en adhérant au thème de l’entreprenariat féminin.

Durant l’évènement, dans la première partie, ces femmes actives vont présenter une à une  sous forme d’un pitch de 3 minutes leurs startups et se soumettront à une série de questions-réponses pour satisfaire au mieux les parties prenantes. Pendant la deuxième partie, les participants pourront élargir leurs réseaux professionnels avec le « Startup Dating ». Les organisateurs pensent diviser les participants en petits groupes de 15 personnes qui pourront effectuer différents échanges en prenant la parole à tour de rôle. Après avoir échanger 20 minutes de discussions et de débats, une cloche sonnera et les groupes seront échangés. Le but étant de rencontrer le plus de personnes possibles pour une soirée pour étoffer son répertoire. Et pour la dernière partie, les participants auront la possibilité de discuter avec les personnes de leur choix et selon leurs propres intérêts. Cet évènement est surtout organisé à l’encontre des startups à la recherche de financements, d’accompagnements ou de partenariats et même de clients potentiels, des investisseurs voulant financer des entreprises à forte potentialité ou encore des entrepreneurs en quête de collaboration. Dans  ce sens, tout acteur économique aura la possibilité de tirer profit de cet évènement. Et comme ce sont les femmes qui sont mises en avant, les autres femmes entrepreneurs pourront s’inspirer des présentations qui vont se faire pour dresser leur propre startup.
Propos recueillis par Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle
  • Voyage en France - Marc Ravalomanana libre comme l’air !
  • Toamasina - Narson Rafidimanana refait surface
  • Investissement en 2018 - Madagascar au fond des abîmes
  • Journée d'assainissement - Initiative louable mais…
  • Marc Ravalomanana - « Rajaonarimampianina manque de personnalité et d’autorité »
  • Affaire 7 février - Marc Ravalomanana encourt une arrestation
  • Reconnaissance pour la gestion de la peste - La grosse blague de l’Oms
  • Dégâts du cyclone Ava - L’inertie et l’incompétence du régime mises à nu

Editorial

  • A quand ?
     Les choses commencent à bouger ailleurs. Les séismes du changement ébranlent les anciennes habitudes de certains pays.  En Arabie Saoudite, premier producteur mondial du brut (pétrole), un pays longtemps réputé d’être hermétiquement fermé à toute influence étrangère, notamment de l’Occident, commence à ouvrir, bien que timidement, les portes et enclenche des changements notables.  Entre autres, les femmes saoudiennes, depuis toujours ignorées, retrouvent, peu à peu considérés, leurs droits les plus élémentaires. Désormais, elles peuvent entrer au stade et voir des matches ; elles peuvent conduire, etc… En outre, le roi Salmane affiche sa détermination de moraliser la vie publique, surtout, dans les rangs de la famille royale. Personne « n’est plus » au-dessus de la loi.

A bout portant

AutoDiff