Publié dans Economie

Fier-Mada - Une 19e édition innovante

Publié le mercredi, 02 août 2017

La 19e édition de la Foire internationale de l’économie rurale de Madagascar (Fier-Mada), une manifestation à vocation essentiellement agricole qui se tient du 2 au 6 août sur le terrain annexe du stade de Mahamasina, justifie parfaitement le qualificatif de sa dénomination. En effet, toute la quintessence du secteur de l’agriculture et de l’élevage, ainsi que celle de l’artisanat, des 22 Régions de Madagascar y est présentée. « Cette manifestation n’est pas exclusive du secteur agricole, mais surtout de l’économie rurale dans son intégralité, dont l’agriculture, l’élevage, la pêche, les recherches, les outils de production, ainsi que les assurances et les microfinances », fait savoir le ministre de l’Agriculture.     

« Cette 19e édition de la foire de l’agriculture Fier-Mada se distingue des précédentes par le nombre de participants qui est plus nombreux. De 350 en 2016, durant cette édition, ils sont plus de 400 à participer à cette manifestation. Les autres "plus" de cette foire est que pour la première fois, il y a eu une dizaine de ministères qui sont venus échanger des informations avec les paysans malgaches. En outre, les participants ne sont pas limités aux producteurs agricoles, mais aussi aux vrais paysans venus de leurs terroirs pour découvrir les moyens de développer leurs activités durant cet évènement », a déclaré Jacques Ramanantsoa, créateur de Fier-Mada dont la première édition a eu lieu en 1999.
 Une manifestation internationale
« Cette manifestation tient son envergure internationale du fait de la présence des visiteurs venus de l’étranger dont ceux d’Europe et des îles voisines, ainsi que de différents pays d’Afrique, venus pour découvrir et consommer les produits de Madagascar. Bien que les exposants soient tous des locaux, il y a tout de même une exception par la présence d’une entreprise italienne de location et de vente de matériel agricole, ainsi que d’une autre, venant de Russie qui présente des outils de plus grande envergure », a-t-il souligné.
Du côté des Malgaches, cette foire a été pour les techniciens l’occasion de faire connaître leurs inventions caractérisées par leur côté pratique et leur coût abordable. La particularité de cet évènement est que pour la première fois, ces inventeurs locaux ont accepté de faire bénéficier de paiement à crédit aux paysans. « De notre côté, nous tenons à leur faire connaître ce que sont les produits de qualité, répondant aux besoins des consommateurs. Et c’est une des raisons de la présence de ces paysans à cette manifestation », a confié Jacques Ramanantsoa.
Parmi les activités prévues au programme de cette foire,  figurentdes séances de rencontre avec le paysans afin de les sensibiliser sur les moyens de développer l’agriculture et l’élevage, et également de les initier à la stratégie commerciale. « Une capacité qui manque à la plupart des producteurs », selon Jacques Ramanantsoa. L’objectif des organisateurs est de mettre en évidence la qualité des produits malgaches afin de trouver des débouchées à travers cette foire.
On se doit de reconnaître que la 19e édition de Fier Mada se révèle plus proche des paysans qui, auparavant, se sont abstenus, pour cause d’appréhension, due à l’insuffisance d’informations relatives à ce genre de manifestation. On peut espérer que dorénavant, ils seront davantage présents à ces occasions de rencontre des acteurs du secteur agricole.
Rivo S.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff