Publié dans Economie

Fier-Mada - Une 19e édition innovante

Publié le mercredi, 02 août 2017

La 19e édition de la Foire internationale de l’économie rurale de Madagascar (Fier-Mada), une manifestation à vocation essentiellement agricole qui se tient du 2 au 6 août sur le terrain annexe du stade de Mahamasina, justifie parfaitement le qualificatif de sa dénomination. En effet, toute la quintessence du secteur de l’agriculture et de l’élevage, ainsi que celle de l’artisanat, des 22 Régions de Madagascar y est présentée. « Cette manifestation n’est pas exclusive du secteur agricole, mais surtout de l’économie rurale dans son intégralité, dont l’agriculture, l’élevage, la pêche, les recherches, les outils de production, ainsi que les assurances et les microfinances », fait savoir le ministre de l’Agriculture.     

« Cette 19e édition de la foire de l’agriculture Fier-Mada se distingue des précédentes par le nombre de participants qui est plus nombreux. De 350 en 2016, durant cette édition, ils sont plus de 400 à participer à cette manifestation. Les autres "plus" de cette foire est que pour la première fois, il y a eu une dizaine de ministères qui sont venus échanger des informations avec les paysans malgaches. En outre, les participants ne sont pas limités aux producteurs agricoles, mais aussi aux vrais paysans venus de leurs terroirs pour découvrir les moyens de développer leurs activités durant cet évènement », a déclaré Jacques Ramanantsoa, créateur de Fier-Mada dont la première édition a eu lieu en 1999.
 Une manifestation internationale
« Cette manifestation tient son envergure internationale du fait de la présence des visiteurs venus de l’étranger dont ceux d’Europe et des îles voisines, ainsi que de différents pays d’Afrique, venus pour découvrir et consommer les produits de Madagascar. Bien que les exposants soient tous des locaux, il y a tout de même une exception par la présence d’une entreprise italienne de location et de vente de matériel agricole, ainsi que d’une autre, venant de Russie qui présente des outils de plus grande envergure », a-t-il souligné.
Du côté des Malgaches, cette foire a été pour les techniciens l’occasion de faire connaître leurs inventions caractérisées par leur côté pratique et leur coût abordable. La particularité de cet évènement est que pour la première fois, ces inventeurs locaux ont accepté de faire bénéficier de paiement à crédit aux paysans. « De notre côté, nous tenons à leur faire connaître ce que sont les produits de qualité, répondant aux besoins des consommateurs. Et c’est une des raisons de la présence de ces paysans à cette manifestation », a confié Jacques Ramanantsoa.
Parmi les activités prévues au programme de cette foire,  figurentdes séances de rencontre avec le paysans afin de les sensibiliser sur les moyens de développer l’agriculture et l’élevage, et également de les initier à la stratégie commerciale. « Une capacité qui manque à la plupart des producteurs », selon Jacques Ramanantsoa. L’objectif des organisateurs est de mettre en évidence la qualité des produits malgaches afin de trouver des débouchées à travers cette foire.
On se doit de reconnaître que la 19e édition de Fier Mada se révèle plus proche des paysans qui, auparavant, se sont abstenus, pour cause d’appréhension, due à l’insuffisance d’informations relatives à ce genre de manifestation. On peut espérer que dorénavant, ils seront davantage présents à ces occasions de rencontre des acteurs du secteur agricole.
Rivo S.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

La Une

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff