Publié dans Economie

Inventions à la Fier-Mada - Des foyers et des briquettes biologiques

Publié le jeudi, 03 août 2017

Sariaka Razafindrajaona ne fait pas partie de ceux qui ont passé des années pour approfondir ses connaissances en techniques industrielles sur les bancs des universités. C’est plutôt son sens de la recherche et de la créativité qui l’a amené à créer des outils couramment utilisés au quotidien dont le foyer à charbon qu’il a baptisé « Triple Vortex » et des briquettes spéciales en guise de combustibles. Le talent de ce jeune inventeur et entrepreneur ne vient pas du hasard, puisque son père, également un technicien invétéré, a lui aussi inventé des chauffe-eaux à bois, sinon des fumoirs multifonctions pouvant aussi faire office de barbecue, de four ou de rôtissoire. 

 

Le foyer inventé par Sariaka Razafindrajaona, il l’a donc baptisé « Triple Vortex » car selon ses explications, cet outil comporte 3 entrées d’air, et que de par la disposition des 3 entrées, l’air effectue des mouvements circulaires. Comme combustible, il a inventé une briquette spéciale fabriquée à partir du recyclage de poudre de charbon, collectée auprès des marchands, et vendue à 600 ariary la pièce. Quant au foyer « Triple Vortex », il coûte 50 000 ariary.  

« Avec une seule briquette, on peut assurer 3 heures de cuisson avant qu’elle ne soit complètement réduite en cendre », a-t-il fait savoir tout en soulignant qu’il est possible d’utiliser les briquettes avec un foyer classique en argile, appelé couramment « fatana mitsitsy », pourvu d’une ouverture de 16 cm de diamètre. « Dans la confection des briquettes, nous n’utilisons que des matières premières bio », a-t-il ajouté.  L’autre intérêt du foyer « Triple Vortex » est que même après consumation de la briquette, le foyer assure le maintien au chaud de ce qui a été mis à la cuisson.

Rivo S.  

1 Commentaire

  • Posté par paula
    lundi, 07 août 2017

    témoignage sur un marabout serieux
    Bonjour le BENIN étant reconnus comme le pays du vodoun très puissant; il est un GRAND MARABOUT .
    voici ses contacte Téléphone; +229 94667997 whatsapp +229 62532338
    Avez-vous un problème de mariage?
    Avez-vous des problèmes avec la justice?
    Avez-vous des problèmes avec votre patron?
    Vous vous sentez menacer par votre entourage?
    Vous gaspillez de l'argent sans faire de réalisation?
    Vous avez des problèmes pour accoucher?
    Vous avez des problèmes pour être enceinte?
    Vous vous posez des questions sur les fausses couches?
    Vous voudriez connaitre votre avenir?
    Vous ne satisfassiez pas votre conjointe….
    Voudriez-vous que la chance vous sourire aux jeux et au boulot ?
    Votre patron vient de vous renvoyez du boulot…
    Votre copain (e ) vient de vous quittez.
    Vous ne vous sentez pas aimez pas les autres ?
    Vous cherchez un bon boulot..
    Une seule adresse : Veuillez le contacter +229 94667997 ou whatsapp +229 62532338 par email: bokononamandji@gmail.com
    https://www.facebook.com/Bokonon-amandji-1514174532207865/

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff