Publié dans Economie

Mvola - Plus de 10 milliards d’ariary circulant sur la plateforme

Publié le mardi, 10 octobre 2017

Précurseur de la plateforme de mobile banking à Madagascar. En moins de 8 ans d’existence, Mvola a réussi à subvenir aux besoins de plus de 3 millions de clients répartis dans toute la Grande île en faisant circuler plus de 10 milliards d’ariary chaque jour. En effet, ce système  financier a révolutionné le commerce au sein du pays et facilité les transactions à travers les différentes régions. D’après Mathieu Mace, administrateur général de Telma Money, « le développpement s’est surtout remarqué dans les régions. En effet, les habitants régionaux  prennent au moins une semaine pour venir dans la Capitale afin d’effecteur leurs achats. Mais avec Mvola, ils peuvent maintenant envoyer de l’argent à des proches vivant à Antananarivo qui vont faire les emplettes à leur place et les renvoyer par la suite par le biais des taxi-brousse et cela au bout de 4 à 5 jours. Ils font donc un vrai gain de temps. »


Mvola contribue également à l’éducation financière de la population malagasy. A travers son système, il essaie d’intégrer petit à petit ses clients dans le « cash less » c’est-à-dire que leur téléphone est devenu leur porte-monnaie et qu’ils emportent de moins en moins de « cash » pour effectuer leurs achats au quotidien. Et avec le concept de dépôt et de retrait, Mvola pré-bancarise déjà ses clients pour qu’ils n’aient plus peur de faire appel à une banque dans ces futures transactions. Dans ce sens, Mvola travaille en interconnexion avec toutes les institutions finacières présentes à Madagascar comme les banques (Bfv-Société générale ou Bni Madagascar) et les instituts de microfinance (Sipem, Apem et autres). Grâce à cette plateforme, les clients peuvent donc être connectés directement avec ces institutions. Mvola est alors comme un « hub » au centre des services financiers de la Grande île. 

Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff