Publié dans Economie

Lutte contre la fraude douanière - Des agents du service prêtent serment

Publié le jeudi, 09 novembre 2017

Dans un pays comme Madagascar où le secteur informel est des plus dominants, renforcer le service de contrôle est une priorité. C’est dans cette optique que le service de la lutte contre la fraude douanière de la direction générale des douanes a signé un contrat de performance, hier, à l’hôtel Colbert Antaninarenina. En parallèle avec cette signature, tous les employés de ce service ont prêté serment de respecter leur travail et de lutter contre la corruption à laquelle ils feront souvent face en cas de fraude. D’après le nouveau chef de service de la lutte contre les fraudes douanières : « cette signature ne signifie pas que nous ne sommes pas compétents, au contraire.

Toutefois, la signature de ce contrat de performance sera un grand appui pour le service pour lui permettre d’améliorer les bonnes initiatives et de rectifier les mauvaises ». Depuis sa mise en place, ce service effectue des contrôles et des suivis auprès de diverses entreprises qui passent par la douane tout en collaborant avec les diverses entités concernées pour vérifier s’il y a fraude ou non. Actuellement, il a pu constater que « ce sont les fausses déclarations de valeur qui sont les plus nombreuses. » Cependant, le chef de service considère qu’il y a encore beaucoup d’efforts à déployer pour réduire au maximum les fraudes douanières et contribuer à l’amélioration des recettes pour les caisses de l’Etat. Le directeur du service douanier a affirmé que le service de lutte contre les fraudes douanières a fait son effet et qu’ « une hausse de 300% a été constatée sur les amendes résultant des fraudes ». Le service fait également appel à l’appui de la population en déclarant les faits si elle constate des cas suspects. 

 Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente

Editorial

  • Banale stratégie… !
    A la Une du journal que vous tenez à la main, il y a une semaine de cela, il a été fait mention « Scission au sein du HVM- Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle !» (La Vérité du 11 juillet 2018). En vérité, La Vérité de par sa pertinence et sa perspicacité à étaler au grand jour sinon tout haut ce que d’autres susurrent tout bas, n’hésite point à scruter et à dénoncer des « non-dits ». Car « toute Vérité est…bonne à dire ». Dans la réalité des faits, la scission au sein du HVM n’est plus un secret pour tous. Ce « grand » parti aux pieds d’argile vit mal sa croissance et sa…puissance. En effet, une grave crise de croissance bouillonne et mine l’intérieur du parti. Une crise de leadership que le noyau dirigeant de ce parti fondé, à la hâte, par le candidat de substitution  Hery Rajaonarimampianina, ne parvient pas à…

A bout portant

AutoDiff