Publié dans Economie

Fonds monétaire international - Un troisième décaissement pour Madagascar

Publié le mercredi, 06 décembre 2017

44,5 millions de dollars. Telle est la somme dernièrement octroyée par le Fonds monétaire internationnal (Fmi). Effectivement, après une deuxième revue de l'accord en faveur de la Grande île dans le cadre de la facilité élargie de crédit (Fec), le Conseil d'administration du Fmi a accordé hier un troisième décaissement pour Madagascar. 

Au total, le pays a reçu un crédit de 174 millions de dollars qu'il devra utiliser durant 3 ans pour permettre le redressement de sa politique budgetaire. D'après la ministre des Finances et du Budget, Vonitsalama Andriambololona, « Madagascar a respecté tous les résultats budgetaires attendus par le Fmi. C'est pour cette raison que le pays a obtenu ce troisième décaissement ».
La reprise économique du pays demeure, d'après le Fmi, graduelle et les résultats sont aussi conformes aux prévisions faites auparavant et ce, malgré les circonstances imprévues auxquelles le pays a dû faire face comme la sèchesse, le cyclone Enawo ou encore dernièrement l'épidémie de peste. Ce crédit servira particulièrement à combler le déficit budgetaire rencontré actuellement étant donné que les dépenses sont plus élevées que les revenus. Une rectification sera également apportée « afin de mettre en valeur le secteur financier du pays tout en facilitant l'inclusion des consommateurs », comme l'a mentionné la ministre des Finances et du Budget.
Pour l'année prochaine, il est donc prévu d'améliorer le taux de pression fiscale afin d'augmenter les recettes, rehausser les investissements publics mais également de réduire les financements déversés à la Jirama. Tout cela dans le but de garantir un bon rapport entre le coût et l'efficacité. En tout cas, il faudrait mettre en place une priorisation des dépenses et des investissements publics afin de permettre un réel accroissement de l'économie malagasy, une amélioration de sa gouvernance, sa politique financière et budgétaire.
Propos recueillis par Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Trafic de bois de rose - Accusations gratuites contre Maminiaina Ravatomanga
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - La population du Vakinankaratra conquise !
  • Vie de parti - Le HVM dépouillé des ses éléments « acceptables »
  • Course à la magistrature suprême - Des détraqués salissent l’image du candidat du TGV
  • Présidentielle 2018 - Hajo Andrianainarivelo fera tout pour faire élire Andry Rajoelina
  • Election présidentielle - Guerre de leadership dans le camp du régime
  • RN 4 - Embuscade spectaculaire à Mahatsinjo, un bébé blessé
  • Démission DG Kraoma Malagasy - Suite à la vente d'actions de la société aux Russes ?
  • Préfets et chefs de région au congrès du HVM - Des sanctions attendues !
  • Insécurité à Madagascar - Un des grands échecs du régime Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Essai transformé !
    Les cent jours de la « période d’essai » de Ntsay Christian touchèrent à leur fin ce vendredi 14 septembre 2018. Nommé le 14 juin 2018, exactement trois mois et dix jours, le nouveau locataire de Mahazoarivo tenait d’une main de fer la barre du pays. Il est d’usage comme dans toute entreprise digne de l’être d’accorder un temps d’essai à un employé ou cadre nouvellement recruté au terme duquel la Direction se réserve le droit d’apprécier à sa juste valeur la nouvelle recrue pour une confirmation ou pour un simple rejet.

A bout portant

AutoDiff