Publié dans Economie

Fonds monétaire international - Un troisième décaissement pour Madagascar

Publié le mercredi, 06 décembre 2017

44,5 millions de dollars. Telle est la somme dernièrement octroyée par le Fonds monétaire internationnal (Fmi). Effectivement, après une deuxième revue de l'accord en faveur de la Grande île dans le cadre de la facilité élargie de crédit (Fec), le Conseil d'administration du Fmi a accordé hier un troisième décaissement pour Madagascar. 

Au total, le pays a reçu un crédit de 174 millions de dollars qu'il devra utiliser durant 3 ans pour permettre le redressement de sa politique budgetaire. D'après la ministre des Finances et du Budget, Vonitsalama Andriambololona, « Madagascar a respecté tous les résultats budgetaires attendus par le Fmi. C'est pour cette raison que le pays a obtenu ce troisième décaissement ».
La reprise économique du pays demeure, d'après le Fmi, graduelle et les résultats sont aussi conformes aux prévisions faites auparavant et ce, malgré les circonstances imprévues auxquelles le pays a dû faire face comme la sèchesse, le cyclone Enawo ou encore dernièrement l'épidémie de peste. Ce crédit servira particulièrement à combler le déficit budgetaire rencontré actuellement étant donné que les dépenses sont plus élevées que les revenus. Une rectification sera également apportée « afin de mettre en valeur le secteur financier du pays tout en facilitant l'inclusion des consommateurs », comme l'a mentionné la ministre des Finances et du Budget.
Pour l'année prochaine, il est donc prévu d'améliorer le taux de pression fiscale afin d'augmenter les recettes, rehausser les investissements publics mais également de réduire les financements déversés à la Jirama. Tout cela dans le but de garantir un bon rapport entre le coût et l'efficacité. En tout cas, il faudrait mettre en place une priorisation des dépenses et des investissements publics afin de permettre un réel accroissement de l'économie malagasy, une amélioration de sa gouvernance, sa politique financière et budgétaire.
Propos recueillis par Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

La Une

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff