Publié dans Economie

Vie d’entreprises - Les grands chamboulements de 2017

Publié le vendredi, 05 janvier 2018

En faisant une petite rétrospective de l’année 2017, des événements ont chamboulé la vie de certaines entreprises de la Grande île. Des changements radicaux ont été adoptés, allant de l’entrée de la compagnie aérienne Air Austral dans le capital de la compagnie aérienne nationale Air Madagascar en tant que partenaire stratégique, à la vente de Galana au groupe français Rubis, sans oublier le changement de propriétaire de la société Vivetic. Ces différents événements prouvent que Madagascar est encore une terre d’opportunités. Des opportunités indéniablement exploitables que ce soit au niveau des ressources naturelles, mais également des ressources humaines.

Acquisition de 49 % des actions d’Air Madagascar par Air Austral
La compagnie aérienne malagasy était dans l’impasse depuis plusieurs années et vivait aux crochets de l’Etat. Cependant, dans le cadre du crédit accordé par la Banque mondiale, l’Etat a dû réduire les subventions octroyées aux différentes entreprises nationales comme Air Madagascar ou encore la Jirama. A cet effet, la compagnie Air Madagascar a alors dû trouver un partenaire stratégique pour l’aider dans son redressement. Ce partenaire devra donc mettre en place un business plan pour remettre en état Air Madagascar en 10 ans. Ce plan d’affaires s’axera sur trois points, à savoir le renforcement et le développement du marché domestique, le développement du leadership d’Air Madagascar à l’international, la mise en place des alliances intelligentes afin de renforcer la coopération avec le réseau régional. En plus du business plan, le partenaire stratégique devra également faire un apport de 40 millions de dollars pour accéder au capital de la compagnie. Plus de 30 compagnies ont postulé mais c’est la compagnie aérienne Air Austral qui a été désigné comme « preferred bidder » au mois de mars dernier. Et le 4 avril, Air Madagascar et Air Austral ont signé le protocole d’accord qui marquera le démarrage de la « due diligence ». Toutefois, cette « due diligence » a été vraiment longue. Vu que ce n’est que sept mois après, le 9 octobre, que l’accord de partenariat stratégique entre les deux compagnies a été signé. Mais l’officialisation de cet accord ne s’est finalisée qu’à la fin du mois de novembre avec la signature du « closing » et l’apport de 10 millions de dollars d’Air Madagascar. A partir de là donc, Air Austral détient maintenant 49 % des actions de la compagnie aérienne nationale malagasy.  Aujourd’hui, Air Madagascar est dirigée par Besoa Razafimaharo et a Eric Kholler comme président du Conseil d’administration. Pour les trois années à venir, les deux compagnies se focaliseront sur le redressement de la compagnie nationale. Actuellement, le projet à court terme d’Air Madagascar est la mise en place de sa filiale domestique « Tsara dia ».  
Recueillis par Rova R.

Homéopharma
« Un nouvel actionnaire dans les rangs »
Le groupe Sirr (Société d’Investissement et de Représentation Régionale) avait entamé, il y a quelques mois, des négociations portant sur un partenariat d’investissement avec la société Homéopharma, l’emblème de l’industrie pharmaceutique malagasy. A l’issue de ces négociations, le groupe concerné a réussi à acquérir 50 % du capital du laboratoire pharmaceutique en question. Jean-Claude Ratsimivony, fondateur d’Homéopharma, reste actionnaire. Cet accord de partenariat est d’ailleurs censé développer les activités dudit laboratoire. A titre de rappel, Homéopharma est un laboratoire pharmaceutique connu pour ses produits 100 % biologiques. Fondé il y a plus de 20 ans par Jean-Claude Ratsimivony, les produits du laboratoire sont élaborés sur la base de la médecine traditionnelle malagasy ainsi qu’à partir des recherches approfondies en pharmacologie. Les produits en question sont vendus dans les instituts Homéopharma mais aussi auprès de la majorité des pharmacies et des grandes surfaces à travers la Grande île. Côté exportation, l’entreprise Homéopharma distribue ses produits dans la Région de l’océan Indien, en Europe, en Afrique de l’ouest et au Japon.
Le siège social d’Homéopharma se trouve actuellement au « Trade Tower » à Alarobia, propriété de Feride Ismaël, tout comme le nouvel immeuble en construction à Antanimena.
Recueillis par Marinà R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff