Publié dans Economie

Ressources halieutiques - Fermeture de la pêche aux langoustes

Publié le dimanche, 07 janvier 2018

Pour la préservation de la filière. La Direction régionale de la pêche de la Région d’Anosy a annoncé la fermeture annuelle de la pêche aux langoustes, dans ladite localité. Cette mesure prendra effet à partir du 31 janvier, et ce pour une durée de 3 mois. La réouverture se fera ainsi vers le mois d’avril, et pas avant. Cette fermeture entre dans le cadre du décret émanant du ministère des Ressources halieutiques et de la Pêche, un décret visant à mieux gérer la reproduction et le développement des langoustes dans la Région concernée.  A cet effet, les  acteurs de la filière qui transgressent cette période de fermeture doivent être sanctionnés par les lois en vigueur.

La fermeture de la pêche permet de préserver, en théorie, la qualité et la quantité des langoustes, étant donné que le développement de ces dernières est mieux géré. En d’autres termes, grâce à cette mesure, ces fruits de mer peuvent atteindre l’âge de la reproduction  et également le calibre exigé pour l’exportation. Toutefois, certains pêcheurs de la Région Anosy ne respectent guère cette période de fermeture. La pêche aux langoustes est leur première source de revenu. Ce qui fait qu’il est difficile pour eux de trouver d’autres activités à exercer pendant la période de fermeture des pêches. Certes, la plupart des collecteurs refusent d’acheter des langoustes durant cette période, c’est pourquoi les pêcheurs décident de vendre eux-mêmes leurs prises. Et quand ils n’arrivent pas à les vendre, ils les consomment tout bonnement. Il devient alors essentiel de sensibiliser les pêcheurs quant au respect de cette règlementation.
A noter que la pêche aux langoustes est une activité qui fait vivre de nombreuses familles dans la Région d’Anosy. De plus, la langouste est le principal produit d’exportation de cette dernière. En 2017, ladite localité a affiché une production de 240 tonnes, une production en majorité exportée vers l’Europe et l’Asie. Sur le marché local, le prix de la langouste avoisine actuellement les 40 000 ariary le kilo.
Recueillis par  Marinà R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff