Publié dans Economie

Ressources halieutiques - Fermeture de la pêche aux langoustes

Publié le dimanche, 07 janvier 2018

Pour la préservation de la filière. La Direction régionale de la pêche de la Région d’Anosy a annoncé la fermeture annuelle de la pêche aux langoustes, dans ladite localité. Cette mesure prendra effet à partir du 31 janvier, et ce pour une durée de 3 mois. La réouverture se fera ainsi vers le mois d’avril, et pas avant. Cette fermeture entre dans le cadre du décret émanant du ministère des Ressources halieutiques et de la Pêche, un décret visant à mieux gérer la reproduction et le développement des langoustes dans la Région concernée.  A cet effet, les  acteurs de la filière qui transgressent cette période de fermeture doivent être sanctionnés par les lois en vigueur.

La fermeture de la pêche permet de préserver, en théorie, la qualité et la quantité des langoustes, étant donné que le développement de ces dernières est mieux géré. En d’autres termes, grâce à cette mesure, ces fruits de mer peuvent atteindre l’âge de la reproduction  et également le calibre exigé pour l’exportation. Toutefois, certains pêcheurs de la Région Anosy ne respectent guère cette période de fermeture. La pêche aux langoustes est leur première source de revenu. Ce qui fait qu’il est difficile pour eux de trouver d’autres activités à exercer pendant la période de fermeture des pêches. Certes, la plupart des collecteurs refusent d’acheter des langoustes durant cette période, c’est pourquoi les pêcheurs décident de vendre eux-mêmes leurs prises. Et quand ils n’arrivent pas à les vendre, ils les consomment tout bonnement. Il devient alors essentiel de sensibiliser les pêcheurs quant au respect de cette règlementation.
A noter que la pêche aux langoustes est une activité qui fait vivre de nombreuses familles dans la Région d’Anosy. De plus, la langouste est le principal produit d’exportation de cette dernière. En 2017, ladite localité a affiché une production de 240 tonnes, une production en majorité exportée vers l’Europe et l’Asie. Sur le marché local, le prix de la langouste avoisine actuellement les 40 000 ariary le kilo.
Recueillis par  Marinà R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance
  • Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !
  • Rencontre avec les Tananariviens - Manifestation des députés Tim -Mapar maintenue
  • Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire

La Une

Editorial

  • Encore intacte !
    Les quatre longues années d'absence d'Andry Nirina Rajoelina, ancien Chef d'Etat intronisé au moment de la Transition, n'ont pas eu raison de la popularité de ce jeune meneur d'hommes  auprès des Malagasy. Le capital-confiance dont il jouissait  n'a jamais fait l'objet de la moindre écorchure ni montré la trace d'aucune égratignure.

A bout portant

AutoDiff