Publié dans Economie

Ressources halieutiques - Fermeture de la pêche aux langoustes

Publié le dimanche, 07 janvier 2018

Pour la préservation de la filière. La Direction régionale de la pêche de la Région d’Anosy a annoncé la fermeture annuelle de la pêche aux langoustes, dans ladite localité. Cette mesure prendra effet à partir du 31 janvier, et ce pour une durée de 3 mois. La réouverture se fera ainsi vers le mois d’avril, et pas avant. Cette fermeture entre dans le cadre du décret émanant du ministère des Ressources halieutiques et de la Pêche, un décret visant à mieux gérer la reproduction et le développement des langoustes dans la Région concernée.  A cet effet, les  acteurs de la filière qui transgressent cette période de fermeture doivent être sanctionnés par les lois en vigueur.

La fermeture de la pêche permet de préserver, en théorie, la qualité et la quantité des langoustes, étant donné que le développement de ces dernières est mieux géré. En d’autres termes, grâce à cette mesure, ces fruits de mer peuvent atteindre l’âge de la reproduction  et également le calibre exigé pour l’exportation. Toutefois, certains pêcheurs de la Région Anosy ne respectent guère cette période de fermeture. La pêche aux langoustes est leur première source de revenu. Ce qui fait qu’il est difficile pour eux de trouver d’autres activités à exercer pendant la période de fermeture des pêches. Certes, la plupart des collecteurs refusent d’acheter des langoustes durant cette période, c’est pourquoi les pêcheurs décident de vendre eux-mêmes leurs prises. Et quand ils n’arrivent pas à les vendre, ils les consomment tout bonnement. Il devient alors essentiel de sensibiliser les pêcheurs quant au respect de cette règlementation.
A noter que la pêche aux langoustes est une activité qui fait vivre de nombreuses familles dans la Région d’Anosy. De plus, la langouste est le principal produit d’exportation de cette dernière. En 2017, ladite localité a affiché une production de 240 tonnes, une production en majorité exportée vers l’Europe et l’Asie. Sur le marché local, le prix de la langouste avoisine actuellement les 40 000 ariary le kilo.
Recueillis par  Marinà R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Taux de pauvreté en baisse - Un ministre paie 9 000 euros pour ses gardes du corps
  • Appel aux services d’Houcine Arfa - Le Président humilie les galonnés malgaches
  • Corruption de haut niveau - Un ex-maire roumain en fuite demande l’asile politique à Madagascar
  • Affaire Houcine Arfa - Trois tentatives de corruption de la Procureure de la République
  • Visas aux frontières - Levée de boucliers contre Ametis
  • Affaire Houcine Arfa - Les pénitentiaires demandent la libération de leurs pairs
  • Insécurité - Le propriétaire de « Kalidas » kidnappé en plein jour !
  • Décès de Léon Rajaobelina - La Présidence humiliée !
  • Présidence de la République La crise de confiance étalée au grand jour
  • Affaire Houcine Arfa - « Que le Bianco se saisisse des dénonciations ! »

La Une

Editorial

  • « Far West » 
    « Far West », littéralement « Ouest lointain », une riche et étonnante épopée relatant les fantastiques aventures des pionniers américains. En partant de l’Est en direction de l’Ouest, ils parvenaient à atteindre, au risque de leur vie, les côtes occidentales, celles de la Californie d’aujourd’hui. Une étape importante de l’Histoire des Etats-Unis se cadrant chronologiquement dans le XIXème siècle américain. Une période idyllique où les réalisateurs américains de cinémas n’ont pas raté de se faire des fortunes avec les célèbres films « Western » (Vers l’ouest). Les « shérifs », les représentants de la loi dans leurs localités avaient dû affronter, quotidiennement, les méfaits des « desperados » en provenance du pays voisin (Mexique) qui semaient la terreur. Ces « sans foi ni loi » pénétrèrent à l’intérieur des Etats du Texas, du Nouveau-Mexique ou de la Californie et agissaient en véritables maîtres.

A bout portant

AutoDiff