Publié dans Economie

Bilan annuel - Une augmentation de 25 % des entreprises créées

Publié le vendredi, 09 février 2018

L’Organisme « Economic development board of Madagascar (Edbm) a dressé hier, à Antaninarenina le bilan de l’année 2017 en termes d’investissements. D’après ses statistiques,  « une augmentation de 25 % a été constatée au niveau de la création d’entreprises », a affirmé le directeur général de l’Edbm, Eric Robson Andriamihajamananirina. Et parmi ce taux de 25 %, 55 % sont des entreprises malagasy. Le secteur le plus dominant reste l’industrie du textile avec un investissement de plus d’une vingtaine de milliards de dollars. « Une entreprise compte même s’étendre davantage et générer plus de 2 000 emplois en plus », a ajouté le Dg de l’Edbm.


Quant aux investisseurs, la première place revient encore à la Chine avec 176 entreprises chinoises créées. Vient ensuite la France, suivie de l’Inde et de l’île Maurice. Toutefois, le Japon et l’Italie, sans oublier le Canada commencent à s’intéresser davantage aux ressources de la Grande île et souhaitent étendre leurs investissements dans le pays. Le Japon compte même organiser un forum économique pour cette année afin de favoriser les échanges et les relations économiques entre les deux pays.

Un secteur hôtelier  très actif

Mis à part le secteur de l’industrie légère, le secteur hôtelier figure également parmi les plus actifs l’année dernière. Effectivement, plus de 130 établissements ont obtenu une autorisation d’ouverture en 2017. Il ne faut pas non plus oublier les différentes visites effectuées par les plus grandes marques hôtelières du monde durant cette période comme Hilton ou encore « Sun Resort ». Ces visites témoignent du potentiel de ce secteur dans la Grande île. Il y a également la participation du pays au célèbre salon « African hotel investment » en octobre dernier, lequel a généré le souhait de nombreux opérateurs d’apporter des fonds d’investissements pour les acteurs du milieu à l’exemple de « Golden Tulip ». Pour cette année, 6 marques en quête d’opportunités ont déjà prévu de visiter l’île rouge.  
L’Edbm a également présenté hier à cette occasion son nouveau site web ainsi que le premier numéro de « Reformer », un magazine semestriel présentant les différentes réformes qu’il génère.
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

La Une

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff