Publié dans Economie

Prix des carburants - Hausse successive inévitable

Publié le jeudi, 01 mars 2018

Il fallait s'y attendre. Après un gel de prix pendant plus de deux mois, les compagnies pétrolières doivent maintenant rattraper les écarts de prix.  « Cet écart de prix leur a notamment causé plus de 30 milliards d'ariary de perte » d'après le ministre de l'Eau, de l'Energie et des Hydrocarbures, Lantoniaina Rasoloelison, au cours d'une conférence de presse à Ambohijatovo hier dans le milieu de l'après-midi. Effectivement, avec ce gel en raison des négociations entre l'Etat et les pétroliers, la hausse devrait aller de 700 à 1 000 ariary, mais il n'en est rien. Les compagnies pétrolières vont donc enchainer les hausses jusqu'à la récupération de tout leur dû.

Face à cette situation, les consommateurs devront d'ores et déjà se préparer à une hausse successive des prix des produits pétroliers.  Effectivement,  le ministère en charge n'a pas fixé de délai d'échéance en ce qui concerne la montée de ces prix mais il requiert juste que cette montée de prix ne nuise pas trop aux consommateurs quitte à l'étendre jusqu'à la fin de l'année.
Il ne faut pas non plus oublier que les cours du pétrole ne cessent d'augmenter sur le marché international. Le prix du baril de pétrole environne maintenant les 70 dollars alors qu'il y a deux semaines il tournait autour de 65 dollars. Et avec la dépréciation constante de la monnaie malagasy, le pays ne risque pas de s'en sortir gagnant. A cet effet, l'écart des prix augmentera en même temps que le prix du baril. Les compagnies pétrolières seront alors contraintes de suivre, d'où encore une fois, l'inévitable hausse des prix à la pompe. 
Cependant, il faut préciser que ces hausses pourront varier d'un mois à un autre. Tout dépend du cours du pétrole sur le marché international. Pour ce mois-ci, le gazoil et l'essence ont
enregistré une hausse de 90 ariary et le pétrole une hausse de seulement 30 ariary. L'essence s'achète alors aujourd'hui à 3 840 ariary et le gazoil à 3 190 ariary. Vu l'état des lieux, les citoyens malagasy devront également se préparer à une inflation généralisée de tous les prix.
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Loi des finances - De nouveau amendée par les députés
  • Loi des finances - De nouveau amendée par les députés
  • Bois de rose stocké à Iavoloha - Rolly Mercia pris en flagrant délit de mensonge
  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana

Editorial

  • Suicide collectif !
    En Occident (France, Suisse et Canada), un phénomène rare brisait l'émotion des gens. En effet, une secte communément appelée l'Ordre du temple solaire (OTS) fondé par Luc Jouret et consorts en 1984 parvenait à convaincre ses adeptes, apparemment fanatisés, à se suicider ensemble entre les années 94 et 97 faisant 74 victimes. Pour des raisons diverses, l'insolite phénomène « s'institutionnalise » au Japon.

A bout portant

AutoDiff