Publié dans Economie

Environnement - Restaurer plus de 4 millions d’hectares de forêts

Publié le dimanche, 11 mars 2018

Lutte contre le changement climatique. A travers l’AFR100 ou l’Initiative pour la restauration des forêts et des paysages forestiers dans le continent, l’Afrique s’est engagé à restaurer pas moins de 100 millions d’hectares de terres dégradées d’ici 2030. Et Madagascar fait partie des 28 pays qui se sont engagés dans cette initiative. Le pays se lance donc comme défi de restaurer 4 millions d’hectares de forêts avant 2030. Effectivement, comme plus de 46 % de sa superficie ont été dégradés par la déforestation et les feux de brousse, la Grande île dispose d’une forte potentialité de restauration. Le concept étant de transformer les zones dégradées et déboisées en un écosystème plus résilient mais également multifonctionnel, avec des impacts bénéfiques sur l’économie locale mais également nationale.


Au cours des deux dernières années, les secteurs touchés comme l’environnement, l’agriculture ou encore l’eau et l’énergie ont alors collaboré afin d’assurer l’engagement du pays dans cette initiative. La « Stratégie nationale sur la restauration des paysages forestiers et des infrastructures vertes » a alors été initiée avec l’appui du programme PAGE (Programme d’appui à la gestion de l’environnement) issu du projet de la coopération allemande pour l’environnement (GIZ). Une stratégie qui a permis la localisation des paysages prioritaires pour la restauration et le maintien des différents écosystèmes de Madagascar. Ils s’évaluent à plus de 11 millions d’hectares. Mais pour le moment, avec les 4 millions d’hectares comme objectifs, les acteurs prioriseront les unités de bassins qui vont répondre aux besoins urgents du pays en matière de développement durable. Dans l’aboutissement de cette initiative, les parties prenantes ont alors organisé, le 7 mars dernier, à l’hôtel Ibis Ankorondrano, un atelier afin de présenter les paysages privilégiés mais également les divers secteurs ministériels, les partenaires techniques ainsi que financiers, sans oublier les bailleurs de fonds. Par la suite, les actions vont s’accentuer vers les efforts que chaque partie concernée devra fournir dans la réalisation de cette stratégie relative à la restauration des fonctionnalités et des services de nos écosystèmes, afin de préserver notre bien-être et celui des générations futures.
Recueillis par Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente

Editorial

  • Banale stratégie… !
    A la Une du journal que vous tenez à la main, il y a une semaine de cela, il a été fait mention « Scission au sein du HVM- Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle !» (La Vérité du 11 juillet 2018). En vérité, La Vérité de par sa pertinence et sa perspicacité à étaler au grand jour sinon tout haut ce que d’autres susurrent tout bas, n’hésite point à scruter et à dénoncer des « non-dits ». Car « toute Vérité est…bonne à dire ». Dans la réalité des faits, la scission au sein du HVM n’est plus un secret pour tous. Ce « grand » parti aux pieds d’argile vit mal sa croissance et sa…puissance. En effet, une grave crise de croissance bouillonne et mine l’intérieur du parti. Une crise de leadership que le noyau dirigeant de ce parti fondé, à la hâte, par le candidat de substitution  Hery Rajaonarimampianina, ne parvient pas à…

A bout portant

AutoDiff