Publié dans Economie

Producteur de chocolat - A la conquête du marché local

Publié le mercredi, 21 mars 2018

Le cacao de Madagascar se classe parmi les meilleurs du monde entier. Conscients de cette valeur de l’or brun de la Grande île, les transformateurs et les fabricants de chocolat commencent alors à se multiplier. L’usine la plus réputée reste encore aujourd’hui la Chocolaterie Robert qui est présente sur le marché depuis plus de 70 ans. Mais actuellement, d’autres fabricants comme Menakao ou encore Bijor émergent et se mettent à la conquête du marché local. Ils veulent donner aux consommateurs malagasy l’opportunité de voir le chocolat sous différents angles avec des formes diverses et marié à différents goûts. Des produits qu’ils ont vraiment mis en avant à l’occasion du Salon du chocolat et de la gourmandise qui s’est déroulé samedi dernier. 

Anciennement connue sous le nom de Sinagra, l’usine a transformé des fèves de cacao en chocolat depuis 2006.  Mais à partir de 2012, la société de droits malagasy est devenue une zone franche. Le cœur de ses travaux s’est alors focalisé sur l’exportation. Les produits de Menakao Madagascar se sont faits une place au sein du marché international comme aux Etats- Unis, en Europe mais également en Asie, notamment au niveau de l’épicerie fine. Mais aujourd’hui, la fabrique veut reconquérir le marché local. « Après avoir acquis un bon nombre d’expériences sur le marché international, nous souhaitons aujourd’hui revenir sur le marché local. Nous avons acquis un savoir-faire au cours de ces années et c’est ce savoir-faire que nous voulons partager avec nos concitoyens malagasy», affirme Michaël Chauveau, directeur de Menakao Madagascar.  

Avec une seconde participation au Salon du chocolat et de la gourmandise, Menakao Madagascar renforce alors sa visibilité mais également sa notoriété sur le marché. La fabrique dispose aujourd’hui de deux types de produits : les tablettes « Menakao » et « Tsara » pour les consommateurs et le chocolat couverture pour les professionnels. « Un bon nombre de pâtissiers comme la pâtisserie de l’hôtel Colbert utilisent notre chocolat et le magnifie à sa guise », explique Michaël Chaveau. A travers ses différentes tablettes, Menakao Madagascar fait découvrir aux consommateurs divers goûts originaux pour émerveiller leurs papilles. 

Rova.R

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar
  • Mbola Rajaonah, le pestiféré - Sur les traces de Claudine Razaimamonjy
  • Trafic de bois précieux au Vakinankaratra - Deux femmes proches de Rajaonarimampianina dans le coup
  • Ex-ministre Andriamosarisoa Anicet - Détournement de 517 millions d'ariary via TAFITA
  • Contrat de pêche avec les Chinois - Quand l'économie bleue vire à la connerie des bleus HVM…
  • Précampagne électorale - L'ex-Président Rajaonarimampianina puise encore dans les caisses de l'Etat

La Une

Editorial

  • Valeurs immuables
    Une armée de personnalités, des élus ou des intellectuels, des dirigeants politiques ou de Sociétés civiles, toute une plateforme de formations politiques ou d'associations, de simples citoyens, bref des personnalités célèbres dans leurs domaines respectifs se rangent publiquement du côté de Andry Nirina Rajoelina (ANR) et se disent prêts à faire aboutir cette bataille pour la magistrature suprême du pays. Le candidat n° 13, président de l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (IEM), présenté à l'origine par le TGV/MAPAR est crédité d'un large soutien auprès d'une gamme de sensibilités nationales voire internationales.

A bout portant

AutoDiff