Publié dans Economie

Air Madagascar - Réduction des vols en retard

Publié le mardi, 10 avril 2018

Le redressement d'Air Madagascar est en marche. La compagnie aérienne nationale projette d'apporter un grand changement au niveau de son service. Pour les mois à venir, trois grandes lignes sont à améliorer. L'une d'entre elles se porte sur le retard et le report des vols. En effet, ce dysfonctionnement est devenu monnaie courante pour les passagers d'Air Madagascar ces derniers temps.

Dans le cadre du programme de redressement de cette compagnie aérienne, le taux d'ajournement de 77 % enregistré au cours du premier trimestre est à réduire dans les 50 % jusqu' à la fin de l'année 2018.  Selon Rolland Besoa Razafimaharo, directeur général d'Air Mad, les pannes techniques demeurent la seule cause des retards.  Le nombre d'appareils à disposition et fonctionnels reste insuffisant. « 5 sur les 10  avions appartenant à Air Madagascar assurent les vols internationaux et domestiques », poursuit-il. D'ici le mois de juin, après une révision générale en Allemagne, seul un appareil ne survolera pas en raison d'un défaut technique. 
Le programme d'exploitation des vols internes et internationaux va être renforcé. Air Madagascar va assurer, hebdomadairement, 5 vols vers la France notamment en direction de Paris et Marseille. Quant aux deux destinations, La Réunion et Ganzhou, le nombre de vols est maintenu à deux fois par semaine. Particulièrement pour les vols domestiques, le nombre de passagers à transporter va être augmenté pour les destinations phares avec une hausse estimée à 83 %. Les opérations avec les vols vers Antsiranana, Nosy-Be, Toliara, Fort-Dauphin, Tamatave s'effectueront deux fois en une semaine. Outre ces dispositions, la qualité de service offert par cette compagnie aérienne va passer à l'étape supérieure. Il s'agit notamment  d'une amélioration des services se rapportant aux repas et boissons servis à bord d'un avion. A cela s'ajoute la formation des employés. Un message indiquant les indemnisations sera également envoyé, en temps réel, aux passagers en cas de report et d'annulation des vols. La mise en application de cette réforme débutera dès la haute saison. En tant que partenaire stratégique, Air Austral va supporter les dépenses afférentes à ce programme de redressement d'Air Madagascar.
KR.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff